Au large de Sept-Îles, un énorme souffle s’élève dans les airs, puis un deuxième. Bien visibles de la rive, ces souffles appartiennent à deux rorquals bleus venus nager près de la côte. Des phoques surprennent des observateurs et des observatrices un peu partout aux abords du Saint-Laurent, tandis qu’un groupe de bélugas circule régulièrement à l’embouchure de la rivière Saguenay, amenant avec lui des airs de printemps.

Le 11 mars, une première géante bleue était visible à partir de l’embouchure de la rivière Saint-Marguerite, à Sept-Îles.« On pouvait observer le souffle et son dos aux jumelles », raconte un observateur. Le lendemain, ce sont deux individus qui étaient présents dans le secteur. Ces immenses mammifères produisent des souffles impressionnants, qui peuvent atteindre jusqu’à 6 mètres de hauteur. Ils ont généralement des séquences respiratoires qui comptent entre 3 et 4 respirations. Leurs plongées durent entre 10 et 15 minutes, pouvant atteindre jusqu’à 30 minutes.

Des phoques surprenants

« Cinq phoques du Groenland étaient présents dans la dernière semaine à Sept-Îles », rapporte Jacques Gélineau, navigateur et observateur de mammifères marins. « Ils étaient éparpillés sur les quelques glaces qui pouvaient supporter leurs poids », ajoute-t-il. L’absence de froid des dernières semaines a effectivement diminué le couvert de glace déjà très peu présent dans le secteur. Le même phénomène est aussi observé autour des Îles-de-la-Madeleine, représentant un défi important pour la mise bas des phoques. De l’autre côté du fleuve, au large de Penouille, dans la baie de Gaspé, 70 phoques se reposaient sur les glaces dans les derniers jours.

À Tadoussac, un drôle d’événement a surpris toutes les personnes observant l’embouchure de la rivière Saguenay le 16 mars en début d’après-midi. Un phoque du Groenland dérivait sur un gros morceau de glace! Tranquillement installé sur sa plateforme, il ne se laissait pas perturber par toutes les personnes qui, depuis le rivage, l’observaient attentivement et s’étonnaient de sa présence.

Le 11 mars, un phoque commun trainait dans le coin de la pointe de l’Islet. Ce même jour, lors d’une marche sur le bord de l’eau, une naturaliste a fait une belle rencontre avec un pinnipède : « J’étais à Pointe-Rouge, samedi en fin de journée, assise sur les rochers tout près de l’eau, et un phoque commun a sorti sa tête soudainement à littéralement moins de 5 m de moi. Il est resté un bon moment à me regarder dans les yeux tout en nageant, c’était vraiment spécial! Il a fini par plonger pas longtemps après. »

Le retour des bélugas

Régulièrement, un groupe de deux à trois bélugas circule dans la baie de Tadoussac ou à l’entrée du fjord du Saguenay. Pour un résident, c’est le signe que les beaux jours sont de retour : «Le printemps s’en vient et les bélugas aussi!» De nombreuses personnes les ont observés depuis le traversier ou encore depuis Pointe-Noire, à Baie-Saint-Catherine. Si seulement quelques bélugas ont été observés dans les dernières semaines, la présence continue de ce petit groupe est sans doute le signe que les bélugas commencent tranquillement à s’installer dans le secteur pour les temps plus chauds. C’est la saison des baleines qui approche!

Partagez vos observations!

Vous avez observé des mammifères marins dans le fleuve Saint-Laurent? Qu’il s’agisse d’un souffle au large ou de quelques phoques, écrivez-nous et envoyez-nous vos photos à [email protected]!

Observations de la semaine - 16/3/2023

Andréanne Forest

Andréanne Forest est rédactrice en chef de Baleines en direct depuis mai 2022. Après des études en environnement et en biologie, elle se tourne vers la communication scientifique dans l’objectif de rendre la science à la fois accessible et amusante. Andréanne souhaite mettre en lumière la démarche d’acquisition de connaissance tout en transmettant le désir d’apprendre.

Articles recommandés

Un périple inoubliable au cœur de l’alimentation des baleines

La saison dorée se dessine pour nos reines des mers, qui se préparent tranquillement - mais sûrement! - à entamer…

|Observations de la semaine 21/9/2023

Des corps célestes dans l’environnement fluvial

Malgré l’effervescence suscitée par la venue tant espérée de cachalots dans le golfe, un certain calme s’installe désormais dans nos…

|Observations de la semaine 14/9/2023

Des histoires de rorquals dans le fjord et de cachalots

Une nouvelle espèce séjourne pour la première fois cette année dans le golfe du Saint-Laurent; le cachalot. On répond à…

|Observations de la semaine 7/9/2023