La matinée du 12 juillet est on ne peut plus parfaite: les conditions météorologiques se prêtent assurément à une agréable séance de photo-identification, grâce à un soleil éclatant et une visibilité optimale. Il n’en revient maintenant qu’aux baleines de se mettre de la partie!

Bien vite, les observateurs et moi-même avons la chance d’admirer un beau troupeau de quatre rorquals communs: quel moment intense, alors que ces derniers soufflent et plongent en synchronisme! Il n’est pas fréquent ces temps-ci de voir ainsi groupés plusieurs individus de cette espèce. Cette opportunité en or est donc des plus appréciées. Pendant ce temps, une dizaine de petits rorquals fort actifs se mettent à fendre rapidement la surface de l’eau tout autour de nous, ajoutant à la beauté de la scène.

L’aventure se conclut d’une belle façon, avec la baleine à bosse Aramis qui nous fait le plaisir de sa présence. C’est tout à fait exaltant de la regarder plonger avec aisance, la queue s’élevant élégamment vers le ciel; un sentiment partagé avec les autres amoureux des baleines! De toute évidence, les richesses du Saint-Laurent n’ont pas fini de m’émerveiller.

© GREMM
© GREMM

DSC_0038Audrey Tawel-Thibert s’est jointe à l’équipe du GREMM cette année. Dans le cadre du programme de recensement photographique des grands rorquals du parc marin, elle recueille photos et données à bord des bateaux d’excursion. Elle partage aussi ces informations avec l’équipe de rédaction de Baleines en direct.

Carnet de terrain - 23/7/2016

Collaboration Spéciale

Articles recommandés

Que fait le GREMM en hiver? (2/2)

[Suite de l’article Que fait le GREMM en hiver? (½)] Chaque hiver, lorsque les baleines quittent l'estuaire, vous êtes nombreux…

|Carnet de terrain 25/4/2022

Les belles arrivées printannières

Chaque année, quand débute le mois d’avril en Haute-Côte-Nord, un émoi indescriptible commence à couler dans les veines des passionné(e)s,…

|Carnet de terrain 20/4/2022

Que fait le GREMM en hiver? (1/2 )

Lorsque l’automne arrive et que les baleines quittent l’estuaire du Saint-Laurent pour l’hiver, le GREMM range ses bateaux et ferme…

|Carnet de terrain 13/4/2022