Au cours des derniers mois, j’ai appris que le travail de photo-identification n’a rien à voir avec la photographie artistique. En effet, ce n’est pas la beauté que l’on recherche, mais plutôt des photos ultras-zoomées et contrastées, répondant à des critères techniques bien précis. Bien que cela soit essentiel à la recherche et plaisant à mon esprit scientifique, parfois je dois me reculer du protocole pour vraiment apprécier le fleuve et les animaux que je photographie.

C’est pourquoi je partage avec vous cette semaine quelques clichés un peu plus sentimentaux d’une de mes plus belles croisières à date. Bien qu’on doive se lever un peu tôt pour les croisières de 7h du matin, je vous assure que ça vaut bien le coup. La luminosité est splendide et l’heure matinale assure que l’on se retrouve relativement seuls sur l’eau. Avec quelques autres âmes courageuses, j’ai eu le privilège d’observer tout un troupeau de marsouins, leurs nageoires dorsales délicates reluisant sous le soleil levant. Au loin, un petit rorqual a pris quelques respirations avant de courber le dos, nous signalant sa plongée dans les eaux sombres. Les rorquals communs étaient aussi au rendez-vous. Dans le calme de la nouvelle journée, leurs souffles puissants résonnaient tels des coups de canon.

J’ai rarement été aussi émue par le fleuve et ce sera certainement une expérience à répéter. Alors, qu’en dites-vous? Rendez-vous demain matin sur le quai?

© GREMM
© GREMM
© GREMM
© GREMM

Jaclyn G. Fl.Jaclyn Aubin s’est jointe à l’équipe du GREMM cette année, en tant qu’assistante de recherche bénévole. Elle détient un baccalauréat en biologie marine. Dans le cadre du programme de recensement photographique des grands rorquals du parc marin, elle recueille photos et données à bord des bateaux d’excursion. Elle partage aussi ces informations avec l’équipe de rédaction de Baleines en direct.

Carnet de terrain - 2/8/2016

Équipe du GREMM

Dirigée par Robert Michaud, directeur scientifique, l’équipe de recherche du Groupe de recherche et d’éducation sur les mammifères marins (GREMM) étudie en mer les bélugas du Saint-Laurent et les grands rorquals (rorqual à bosse, rorqual bleu et rorqual commun). Le Bleuvet et le BpJAM quittent chaque matin le port de Tadoussac pour récolter de précieuses informations sur la vie des baleines de l’estuaire du Saint-Laurent.

Articles recommandés

Travail d’équipe pour la protection des baleines

La protection du parc marin du Saguenay–Saint-Laurent relève d’un travail d’équipe. La recherche permet de connaître les enjeux liés au…

|Carnet de terrain 13/10/2022

Récupération d’une carcasse de Dauphin à flancs blancs à Rimouski

Lundi, le 5 septembre en début d’après-midi, la centrale d’appels du Réseau québécois d’Urgences Mammifères Marins reçoit un signalement concernant…

|Carnet de terrain 11/10/2022

Les yeux rivés sur les bélugas

Chaque été, depuis 2003, l’équipe de Parcs Canada scrute le paysage marin de la baie Sainte-Marguerite pour dénombrer les bélugas…

|Carnet de terrain 6/10/2022