Petit rorqual «en folie»: il saute dans les airs

  • © Renaud Pintiaux
    05 / 06 / 2015 Par Renaud Pintiaux

    Dans un précédent carnet, je vous écrivais à propos de l’élégance, de la rapidité et des prouesses de chasse du petit rorqual. Il manquait un comportement intéressant: les sauts hors de l’eau (breachs) qu’ils réalisent parfois, inoubliables et intrigants pour ceux qui ont la chance de les observer.

    Justement, le 3 juin, notre bateau d’excursion se rapproche des rives, entre Tadoussac et Les Bergeronnes. Le soleil brille de mille feux et la mer est calme. Rien en vue. Quelques instants avant de faire un demi-tour, nous apercevons un petit rorqual qui saute avec puissance hors de l’eau. Nous, observateurs, espérons qu’il recommencera. Et bien oui, et nous sommes «choyés», car en une quinzaine de minutes, il réalise plus de 30 bonds dans les airs! Parfois, les sauts sont verticaux, parfois ils sont en diagonale. À plusieurs reprises, il sort la moitié de son corps hors de l’eau avant de frapper la surface de l’eau avec sa tête.

     

    Pour vous donner une idée de la diversité de ses sauts:

     

    Pourquoi réalisent-ils ces comportements de haute voltige? Plusieurs hypothèses, mais pas de réponses définitives à la question. Qu’importe, il s’agit d’un comportement impressionnant à voir. Beaucoup d’énergie dépensée par ce petit rorqual pour réaliser ces cabrioles.

    Crédits des photos: Renaud Pintiaux

    4417_112829709745_3688559_n_modifié-1

     

    Assistant de recherche au GREMM de 2003 à 2009 et de 2012 à 2014, Renaud Pintiaux  est un observateur et un photographe passionné. Hiver comme été, de la rive ou en bateau, il saisit toutes les occasions de rencontrer les mammifères marins et les oiseaux du parc marin du Saguenay-Saint-Laurent.

     

    Pour en savoir plus:

    Sur les sauts hors de l’eau