Cette page est consacrée à la présence de deux petits rorquals dans les eaux de Montréal. Elle est actualisée plusieurs fois par jour pour vous fournir les informations en temps réel.

Pourquoi sont-ils ici? Quel est le plan d’action prévu et pourquoi? Qu’est-ce qu’un petit rorqual? Si vous avez des questions, il est fort probable que vous trouviez la réponse dans ce dossier spécial : Petit rorqual en visite à Montréal – vos questions.  

>>18/05/2022, 17:00

Malgré les efforts d’observation du RQUMM et de ses partenaires depuis 72 heures, aucune observation des deux petits rorquals de Montréal n’a encore été rapportée. Le dernier signalement d’un petit rorqual remonte donc à dimanche dernier, lorsqu’un capitaine de navire a aperçu une baleine au niveau de Cap Saint-Michel environ 25 km en aval de Montréal.

Est-il possible d’imaginer que les cétacés aient rejoint le parc marin Saguenay—Saint-Laurent? Selon leur vitesse de nage et des courants, ils pourraient aisément franchir les 450 km qui les séparent des eaux de l’estuaire moyen en moins de 4 jours.

Nous en appelons encore à la collaboration des plaisanciers et des riverains. Merci de faire preuve de vigilance lors de vos déplacements sur l’eau et de signaler toute observation de mammifère marin entre Montréal et Charlevoix auprès du RQUMM au 1-877-722-5346.

>>17/05/2022, 17:00

Voilà une autre journée qui passe et aucune nouvelle des deux petits rorquals de Montréal. Les dernières observations remontent à 21h samedi soir par des membres bénévoles du Réseau Québécois d’Urgences pour les Mammifères Marins.

Ont-ils survécu à leur aventure? Où sont-ils rendus? Voilà les questions qu’on se pose à l’heure actuelle. Il est malheureusement impossible à savoir.

Nous demandons à tous de continuer à exercer de la prudence et vigilance sur le fleuve et de signaler toute présence de baleine en amont de Charlevoix en composant la ligne d’urgence du RQUMM au 1-877-722-5346.

>>16/05/2022, 17:00

Déjà 48 heures qu’aucune observation n’a été rapportée.

On se rappellera que le premier petit rorqual a passé six jours à nager sur place près du rivage de l’Île Sainte-Hélène. Le deuxième aura pour sa part passer trois jours dans le chenal Le Moyne, directement de l’autre côté de l’île, avant de disparaître. Durant leurs séjours, les deux individus démontraient des comportements similaires, nageant sur place contre le courant.

Juste avant sa « disparition », le premier petit rorqual a été surpris par un commandant de la garde côtière en pleine séance de sauts hors de l’eau. Le commandant rapporte en effet l’avoir vu samedi soir entre 18h00 et 18h20 exécuter une quinzaine de sauts impressionnants. Cet évènement rappelle les sauts remarquables du rorqual à bosse présent dans les eaux de Montréal il y a deux ans.

Les petits rorquals n’ayant toujours pas été repérés, le Réseau encourage la population à signaler toute observation de mammifère marin entre Montréal et Québec, et de faire preuve de prudence lors de la navigation sur les eaux du fleuve.

N’hésitez pas à contacter le Réseau sur la ligne d’urgence du RQUMM au 1-877-722-5346 pour tout signalement.

>>16/05/2022, 12:30

Toujours sans nouvelles des deux petits rorquals de Montréal.

Les dernières observations des petits rorquals remontent à samedi le 14 mai à 17:30 pour le premier petit rorqual et à samedi, 14 mai, 21:00 pour le deuxième. Le lendemain matin, dimanche le 15 mai, le capitaine du navire Carolus Magnus aurait observé un petit rorqual au niveau de Cap Saint-Michel, 25 km en aval de l’île Sainte-Hélène. Depuis, nous sommes sans nouvelles.

Des bénévoles du Réseau étaient encore en poste sur l’île Sainte-Hélène ce matin. C’est la deuxième journée sans observations. Les recherches ont étés interrompus pour le moment dans ce secteur. Le Réseau demande aux autres membres bénévoles du Réseau qui résident entre Montréal et Charlevoix d’être à l’affût et de signaler toute observation.

Nous en profitons pour saluer et remercier tous les bénévoles qui se sont relayés 14 heures par jour depuis une semaine sur l’île Sainte-Hélène pour suivre les petits rorquals et assurer leur sécurité. Un gros merci !

À toute la population, ceci est une invitation : n’hésitez pas à regarder en direction du fleuve… Et pour toute observation de petit rorqual en amont de Charlevoix, s’il vous plaît nous contacter sur la ligne d’urgence du RQUMM au 1-877-722-5346.

 

>>15/05/2022,16:44

Les deux petits rorquals qui nageaient dans les eaux de Montréal n’ont pas été revus aujourd’hui par les équipes du RQUMM sur l’Île Sainte-Hélène. Les dernières observations des deux individus remontent à hier soir, samedi le 14 mai. Toutefois, un petit rorqual aurait été aperçu au niveau de Cap St-Michel, 25km en aval de Montréal ce matin à 8:50 ce matin. Est-ce un des petits rorquals qui reprend la route vers la mer? Peut-être.

Nous demandons à la population et aux utilisateurs du fleuve de signaler toutes observations de baleines en aval de Montréal jusqu’à Québec. Nous appelons à la vigilance des plaisanciers et rappelons que les embarcations doivent garder en tout temps une distance de 100 mètres avec les baleines, de par le Règlement sur les mammifères marins.

 

>>15/05/2022, 10:40

Ce matin, aucun des deux individus qui se trouvaient dans les eaux de Montréal n’ont pu être repérés par des membres du RQUMM sur le terrain. Par contre, à 10:45, la Garde côtière canadienne rapporte que le bateau Carolus Magnus aurait aperçu un petit rorqual à proximité du Cap St-Michel 25 km en aval de l’île Sainte Hélène.

La dernière observation du premier petit rorqual remonte à 17h00 le 14 mai à proximité du monument des Trois disques à l’ouest de l’ile Saint-Hélène. Pour sa part, le deuxième petit rorqual était toujours au même endroit dans le chenal le Moyne entre la passerelle du Cosmos et le pont des Iles à 21h le 14 mai.  

Merci de rester vigilant et de ne pas approcher les baleines à moins de 100 m.

Si vous les observez, merci de communiquer avec le RQUMM au 1877 722 53 46

 

>>14/05/2022, 16:40

Pas de changement du côté des petits rorquals arrivés à Montréal en début de semaine. Le petit rorqual #1 est toujours à l’ouest de l’île Sainte-Hélène face à la sculpture des Trois Disques alors que le #2 fait encore du sur place près de la passerelle du Cosmos à l’est de l’île, dans le chenal Le Moyne.

Les observateurs du RQUMM n’ont pas rapporté de dérangements et de passages répétés d’embarcations dans les secteurs des deux baleines. Les patrouilles sur l’eau seront maintenues pour la fin de semaine et nous saluons la grande collaboration de la population.

Les images du petit rorqual #2 qui ont permis de juger qu’il était amaigri révèlent également une légère scoliose ou déviation de la colonne vertébrale. Ces images ont été soumises à nos collègues de la faculté de médecine vétérinaire de l’Université de Montréal. La condition de cet animal est jugée sous optimale, mais pas critique. Il n’est toutefois pas possible pour l’instant de connaître l’origine de cette scoliose. Ces déviations peuvent être d’origine congénitale, résulter d’une maladie ou d’un stress physiologique intense ou encore d’un choc comme une collision. Les images ne montrent toutefois pas de cicatrices ou d’hématome qui nous ferait privilégier la thèse de la collision.

>>14/05/2022, 10:40

Les deux petits rorquals sont toujours à Montréal, à proximité de l’île Sainte-Hélène.

Au cours des dernières heures, ils se sont légèrement déplacés mais tendent à revenir près du monument des Trois Disques pour le premier – que nous appelons #1 – et de la passerelle du Cosmos, dans le chenal Le Moyne pour le deuxième, #2.

Rappelons que des patrouilles sur l’eau seront effectuées toute la fin de semaine par les agents des pêches de Pêches et Océans Canada et de l’escouade nautique de la SPVM. On demande aux plaisanciers d’éviter le secteur et surtout de ne pas tenter d’approcher les animaux pour les observer.

 

COMMUNIQUÉ DE PRESSE – 13/05/2022

 

>>13/05/2022, 18h20

Les deux petits rorquals sont toujours présents de part et d’autre de l’ile Ste-Hélène. L’équipe du RQUMM est sur place et maintient le suivi des déplacements, des comportements et de l’état de santé des deux individus.

Les images recueillies aujourd’hui par le RQUMM du deuxième individu démontrent qu’il s’agit aussi d’un jeune petit rorqual et qu’il est amaigri.

Nous demandons à la population de ne pas chercher à observer ces baleines sur l’eau et de privilégier les observations depuis la rive. Nous appelons à la vigilance des plaisanciers et rappelons que les embarcations doivent garder en tout temps une distance de 100 mètres avec les baleines, de par le Règlement sur les mammifères marins.

 

>>13/05/2022, 11h45

Les deux animaux sont toujours à Montréal. Le premier petit rorqual se situe toujours entre le vieux port de Montréal et l’ile Sainte-Hélène, à proximité de la sculpture des Trois-disques.
Le deuxième animal s’est stabilisé dans sa position et demeure dans le canal Le Moyne, entre la passerelle du Cosmos et le pont Jacques-Cartier.

Des équipes de surveillance se relayent sur place pour documenter les animaux. Des appels à vigilance ont été envoyés aux marinas régionales. Le plan de surveillance et de sensibilisation sur l’eau est pris en main par nos partenaires: les agents de la faune de Pêches et Océans Canada, les escouades nautiques de la ville de Montréal SPVM et les équipes d’Environnement et Changement climatique Canada.

Nous incitons les curieux à privilégier l’observation depuis la rive et d’éviter de se déplacer sur l’eau dans les secteurs où se trouvent les baleines. Rappelons qu’il est impératif de garder une distance minimale de 100 mètres, comme le prévoit le Règlement sur les mammifères marins de la Loi sur les pêches du Canada. Il est interdit de perturber un mammifère marin, ce qui signifie qu’un bateau ne doit pas s’approcher de l’animal ni lui barrer la route. Il est également interdit de nager, de nourrir ou d’interagir avec une baleine.

 

>>12/05/2022, 16h35

La position du deuxième animal semble avoir bougé. Nous recherchons sa position exacte.

 

>>12/05/2022, 16h

Le deuxième animal a enfin été repéré dans le chenal Le Moyne, non loin du pont Jacques-Cartier. Des bénévoles du RQUMM sont en route pour sécuriser l’observation.

Le premier petit rorqual, lui, n’a pas bougé et reste sous surveillance.

 

>>12/05/2022, 10h35

Les équipes du RQUMM confirment toujours qu’il y a eu présence de deux petits rorquals en même temps à Montréal, hier. Le premier petit rorqual, arrivé dimanche, est toujours observé et sous surveillance à la même place que la veille, soit près de l’île Sainte-Hélène.

Le deuxième petit rorqual, cependant, n’a toujours pas été revu depuis son observation hier midi. Nous appelons à la vigilance de nos lecteurs: si vous l’apercevez, merci de signaler rapidement sa position au 1 877 722-5346.

 

COMMUNIQUÉ DE PRESSE – 11/05/2022

 

>>11/05/2022, 16h20

Un deuxième petit rorqual est actuellement présent à Montréal. Il pourrait s’agir du même individu que celui observé aux alentours de Trois-Rivières ce lundi 9 mai, et au niveau de Varennes ce mercredi matin.

Ce deuxième petit rorqual a été signalé à 12h30 au niveau de la bouée 187, près du quartier de Maisonneuve. Une équipe a été dépêchée sur place pour tenter de le localiser et de suivre ses déplacements.

Le premier petit rorqual est toujours observé au niveau de l’île Sainte-Hélène. Il semble toujours en bonne santé et en bonne condition physique. Il mesurerait environ 3,4m, ce qui correspond à un juvénile entre 0 et 2 ans.

Nous publierons plus d’informations dès que possible. Si vous repérez ces animaux, merci de ne pas tenter de les approcher avec une embarcation et appelez immédiatement  le 1 877 722-5346, le numéro d’Urgences Mammifères Marins. Merci pour votre collaboration.

 

>> 11/05/2022, 10h

Le petit rorqual se trouve ce matin dans le chenal, entre le vieux port de Montréal et l’ile Sainte-Hélène, à proximité de la sculpture des Trois-disques. Il se tient proche de la rive de l’ile. Son comportement n’a pas changé depuis hier.

Des bénévoles du Réseau Québecois d’Urgences pour les Mammifères Marins (RQUMM) sont sur le site depuis 8h ce matin pour faire le suivi de la situation. Ils effectuent la prise de données sur les comportements de l’animal. Un membre de l’équipe mobile du RQUMM est également sur le site pour documenter en profondeur la situation. Une mise à jour d’appel à la vigilance a été transmise à la garde côtière par le RQUMM avec la nouvelle localisation du petit rorqual.

 

>> 10/05/2022, 17h 

Le petit rorqual est toujours présent aux abords de Montréal. Après une dernière observation vers 21h hier soir, il n’avait plus été observé de la matinée, apportant l’espoir qu’il avait pu rebrousser chemin. En fin de matinée, il est cependant de nouveau repéré, cette fois de l’autre côté de l’ile Sainte-Hélène, en face de la sculpture Trois disques.

L’équipe du RQUMM est sur place afin de surveiller et documenter la présence, le comportement et l’état de l’animal. Nous n’avons pas pour le moment confirmation de la taille et âge probable de l’individu, mais il semble plutôt petit.

Son état de santé, lui, parait bon : le petit rorqual nage tranquillement sur place, à contre-courant; son comportement est normal, sa ventilation est régulière et l’état de sa peau est bon.  Les informations recueillies par l’équipe du RQUMM se sont ajoutées aux éléments récoltés lors des signalements, et la situation est constamment réévaluée selon les dernières informations.

 

>> 09/05/2022, 15h

Ce matin, des bénévoles ont pu se rendre sur place pour prendre des photos et vidéos du cétacé observé. Cette seconde observation a permis de valider qu’il s’agissait bien d’un petit rorqual, une espèce de baleine fréquentant habituellement l’estuaire et le golfe du Saint-Laurent. L’individu se trouvait à la même place que la veille, à hauteur de la passerelle du Cosmos, et nageait face au courant.

À première vue, l’animal semble en bonne condition et paraît nager librement. Il n’est pas en danger immédiat, mais l’environnement du port de Montréal comporte davantage de risques pour lui. C’est pourquoi sa présence entraîne un plan d’intervention et de surveillance.

 

>> 08/05/2022

Ce dimanche 8 mai, entre 14h et 14h30, un témoin observe un petit rorqual durant 30 min en bas au niveau de la passerelle du cosmos.  L’animal a été vu nageant dans le chenal Le Moyne, un bras du fleuve Saint-Laurent situé entre l’ile Sainte-Hélène et l’ile Notre-Dame, à Montréal.

Le témoin rapporte son observation au RQUMM le 08 mai à 22:29. Cette présence, inhabituelle pour cette espèce dans le secteur, a déclenché l’appel d’un observateur au Réseau Québécois d’Urgences pour les Mammifères Marins et l’envoi de bénévoles sur place.

Urgences Mammifères Marins - 11/5/2022

Laure Marandet

Laure Marandet est rédactrice pour le GREMM depuis l'hiver 2020. Persuadée que la conservation des espèces passe par une meilleure connaissance du grand public, elle pratique avec passion la vulgarisation scientifique depuis plus de 15 ans. Ses armes: une double formation de biologiste et de journaliste, une insatiable curiosité, un amour d'enfant pour le monde animal, et la patience nécessaire pour ciseler des textes à la fois clairs et précis.

Articles recommandés

Petits rorquals en visite à Montréal – Vos questions

Deux petits rorquals sont actuellement à Montréal, près de l'ile Sainte-Hélène. Le premier individu est là depuis ce dimanche le…

|Urgences Mammifères Marins 9/5/2022

Une première carcasse de béluga aux Escoumins

Il s’agit de la première carcasse de béluga récupérée pour la saison 2022 dans le cadre du programme de récupération…

|Urgences Mammifères Marins 29/4/2022

Mortalité 2021 : une nouvelle année inquiétante pour les bélugas

2021 ne fera pas exception. Cette année encore, la mortalité constatée des bélugas du Saint-Laurent inquiète chercheurs et spécialistes. Au…

|Urgences Mammifères Marins 19/4/2022