Après une matinée à travailler au laboratoire, je pars finalement en après-midi rejoindre les baleines au large. J’avais entendu ce matin-là des souffles de baleines à travers la brume, j’étais donc impatiente de tenter de découvrir à qui appartenaient ces souffles! J’ai eu ma réponse assez rapidement puisqu’en sortant de la marina, j’aperçois un petit rorqual tout près. Peut-être était-ce le propriétaire des souffles qui m’ont fait languir tout l’avant-midi?!

Plus loin, je vois un second petit rorqual, mais juste avant, nous croisons la route d’un phoque gris qui se repose au soleil sur un rocher. Puis, mon attention est retenue par de fortes éclaboussures encore plus loin. Un autre petit rorqual bondit hors de l’eau! J’aperçois plus de la moitié de son corps. Il roule sur l’eau, me laissant admirer son ventre blanc avec une teinte rosée. À quelques reprises, il arrive même à la surface de l’eau la bouche grande ouverte. Il mange, j’en suis certaine! Après plusieurs minutes d’observation de ce petit rorqual incroyablement actif, un second individu apparaît. À son tour, il s’alimente près de la surface de l’eau, réalisant toute sorte de comportements pour réussir à rassembler ses proies. Nous quittons le site et les laissons savourer leur repas en paix.

Nous ne trouvons aucun grand rorqual cette journée-là. Nous observons encore deux petits rorquals chasser leurs proies près du phare du haut-fond Prince. Un comportement si impressionnant à observer.

UntitledCatherine Chassé s’est jointe à l’équipe du GREMM cette année. Dans le cadre du programme de recensement photographique des grands rorquals du parc marin, elle recueille photos et données à bord des bateaux d’excursion. Elle partage aussi ces informations avec l’équipe de rédaction de Baleines en direct.

Carnet de terrain - 3/9/2015

Équipe du GREMM

Dirigée par Robert Michaud, directeur scientifique, l’équipe de recherche du Groupe de recherche et d’éducation sur les mammifères marins (GREMM) étudie en mer les bélugas du Saint-Laurent et les grands rorquals (rorqual à bosse, rorqual bleu et rorqual commun). Le Bleuvet et le BpJAM quittent chaque matin le port de Tadoussac pour récolter de précieuses informations sur la vie des baleines de l’estuaire du Saint-Laurent.

Articles recommandés

Avec l’équipe mobile… au chevet d’une carcasse de béluga

Par Marie-Maude Rondeau Cet été, je suis intervenante pour le Réseau québécois d’urgences pour les mammifères marins (RQUMM). Je fais…

|Carnet de terrain 15/9/2021

Avec les bélugas… pour une première saison de terrain sur la Grande-Île

Par Jaclyn Aubin Cet été, j’ai eu l’immense plaisir de passer deux semaines sur la Grande-Île de Kamouraska en compagnie…

|Carnet de terrain 8/9/2021

Écrire un article de vulgarisation scientifique en 10 étapes faciles

Moi, dans la vie, j’écris de la poésie. Les histoires de baleines, c’est assez nouveau dans mon parcours. Quand j’ai…

|Carnet de terrain 1/9/2021