Les jeunes rorquals à bosse, nés l’hiver précédent dans les Caraïbes, retournent avec leur mère vers les sites de reproduction et de mises bas vers la fin de l´automne. Le lien mère-baleineau chez les rorquals à bosse est le plus long observé chez tous les rorquals : un an, parfois deux. Le sevrage survient généralement vers les cinq mois; le baleineau s´alimente alors indépendamment de sa mère, mais reste à ses côtés. Une étude parue en 2013 (Une vingtaine de rorquals à bosse suivis dans leurs déplacements en Atlantique Nord) révèle que, lors de ces migrations, la vitesse de nage des femelles accompagnées d’un baleineau est légèrement inférieure à celle des femelles solitaires. Puis, comme tous les rorquals à bosse, ils passeront l´hiver en gros rassemblements quasiment sans se nourrir, vivant sur leurs réserves de gras à apprendre les rudiments de la vie jusqu´à leur maturité sexuelle, vers l´âge de cinq ans. Lors de la période de reproduction, les mâles immatures se tiendraient en périphérie des groupes de mâles qui se font compétition. Puis les escortes des paires mère-baleineau seraient généralement des mâles immatures; les gros mâles matures seraient davantage auprès des femelles sans petits, où leurs chances de se reproduire seraient plus grandes. Les femelles rorquals à bosse donnent naissance aux deux ou trois ans.

En savoir plus:

Les baleines en questions - 11/3/2014

Marie-Sophie Giroux

Marie-Sophie Giroux s’est jointe au GREMM en 2005 et y a travaillé jusqu’en 2018. Elle détient un baccalauréat en biologie marine et un diplôme en Éco-conseil. Chef naturaliste, elle supervise et coordonne l’équipe qui travaille au Centre d’interprétation des mammifères marins et rédige pour Baleines en direct et Portrait de baleines. Aux visiteurs du CIMM ou aux lecteurs, elle adore « raconter des histoires de baleines ».

Articles recommandés

Quel est l’impact d’une collision sur la vie sociale d’un cétacé ?

Lorsqu'on évoque les impacts d'un accident entre un navire et un mammifère marin, on se concentre généralement sur les conséquences…

|Les baleines en questions 19/1/2021

Comment rester optimiste face à l’avenir des baleines?

En conservation et en recherche, les efforts pour mettre à jour les connaissances sur les cétacés et les protéger se…

|Les baleines en questions 18/12/2020

La consanguinité, un problème pour les baleines en voie de disparition ?

Il resterait près de 360 baleines noires de l’Atlantique Nord dans le monde, et probablement moins d'une dizaine de vaquita…

|Les baleines en questions 26/11/2020