Les jeunes rorquals à bosse migrent-ils?

  • Tic Tac Toe et son baleineau, 2012
    © GREMM
    11 / 03 / 2014 Par Marie-Sophie Giroux -

    Les jeunes rorquals à bosse, nés l’hiver précédent dans les Caraïbes, retournent avec leur mère vers les sites de reproduction et de mises bas vers la fin de l´automne. Le lien mère-baleineau chez les rorquals à bosse est le plus long observé chez tous les rorquals : un an, parfois deux. Le sevrage survient généralement vers les cinq mois; le baleineau s´alimente alors indépendamment de sa mère, mais reste à ses côtés. Une étude parue en 2013 (Une vingtaine de rorquals à bosse suivis dans leurs déplacements en Atlantique Nord) révèle que, lors de ces migrations, la vitesse de nage des femelles accompagnées d’un baleineau est légèrement inférieure à celle des femelles solitaires. Puis, comme tous les rorquals à bosse, ils passeront l´hiver en gros rassemblements quasiment sans se nourrir, vivant sur leurs réserves de gras à apprendre les rudiments de la vie jusqu´à leur maturité sexuelle, vers l´âge de cinq ans. Lors de la période de reproduction, les mâles immatures se tiendraient en périphérie des groupes de mâles qui se font compétition. Puis les escortes des paires mère-baleineau seraient généralement des mâles immatures; les gros mâles matures seraient davantage auprès des femelles sans petits, où leurs chances de se reproduire seraient plus grandes. Les femelles rorquals à bosse donnent naissance aux deux ou trois ans.

    En savoir plus: