Les baleines voient en noir et blanc, ou presque! En fait, elles pourraient voir le rouge, mais, dans le milieu marin, seul le bleu se rend dans les profondeurs. Comment expliquer cette étonnante contradiction?

La vision en couleur est permise par les cônes, des récepteurs stimulés par la lumière. Différents types de cônes permettent de détecter différentes longueurs d’onde de la lumière, c’est-à-dire différentes couleurs. La grande majorité des mammifères sont «dichromates» : ils possèdent des cônes pour les courtes longueurs d’ondes (le bleu) et pour les moyennes ou les longues longueurs d’onde (le vert ou le rouge).

Les baleines ont seulement les cônes permettant de voir le rouge (monochromatie). Elles possèdent quand même le gène des cônes bleus, mais il est défectueux. On peut donc soupçonner que leur ancêtre était dichromate, comme les autres mammifères.

Pourquoi ont-elles perdu la vision en couleur, considérée souvent comme un avantage évolutif? Et surtout, pourquoi ne se sont-elles pas spécialisées pour voir le bleu? Les baleines primitives vivaient en eaux côtières. Dans ce milieu, la profondeur et la turbidité font que le rouge et le vert pénètrent mieux que le bleu, contrairement au milieu océanique. Ainsi, les cônes bleus ne leur confèrent pas un avantage. Cette hypothèse est appuyée par un scénario très similaire chez les phoques, qui ont une vision semblable à celle des baleines et qui ont aussi évolué dans les eaux côtières.

Les baleines en questions - 15/1/2020

Jeanne Picher-Labrie

Jeanne Picher-Labrie a rejoint l’équipe du GREMM en 2019 comme rédactrice à Baleines en direct et naturaliste au Centre d’interprétation des mammifères marins. Baccalauréat en biologie et formation en journalisme scientifique en poche, elle est de retour en 2021 pour raconter de nouvelles histoires de baleines. En se plongeant dans les études scientifiques, elle tente d’en apprendre toujours plus sur la mystérieuse vie des cétacés.

Articles recommandés

Qu’est-ce que ça mange, les épaulards?

On a tous en tête les épaulards, super-prédateurs de nos océans qui peuvent s’attaquer aux plus grands animaux de la…

|Les baleines en questions 3/5/2022

Les rorquals bleus sont-ils vraiment bleus?

Cela pourrait sonner comme une drôle de question! Après tout, la couleur bleue de Balaenoptera musculus ne constitue-t-elle pas, outre…

|Les baleines en questions 11/4/2022

Les biopsies des bélugas sont-elles dérangeantes?

Depuis 1994, l’équipe de recherche du GREMM mène un programme de collecte à long terme de biopsies sur la population…

|Les baleines en questions 15/3/2022