Les baleines ont-elles le nez fin?

  • Deux rorquals à bosse
    La prononciation du mot «baleine» soulève les passions au Québec. © Renaud Pintiaux
    20 / 11 / 2013 Par Marie-Sophie Giroux -

    Pas vraiment. Dans l’eau, les odeurs voyagent lentement et les cétacés avancent trop vite pour les utiliser de façon efficace. Des études ont démontré que les régions du cerveau des cétacés qui reçoivent et analysent ces « odeurs » sont faiblement développées ou inexistantes.

    Toutefois, les baleines à fanons auraient conservé des structures permettant l’olfaction. En 2011, des chercheurs ont même révélé que les baleines boréales avaient tout ce qu’il fallait pour sentir et qu’elles utiliseraient leur odorat pour « renifler » l’air à la recherche du krill, qui dégage une odeur à la surface de l’eau. Un autre « atout » pour chasser.

    Chez les baleines à dents, par contre, on ne retrouverait plus aucune structure liée au sens de l’odorat. À la fin des années 1980, des chercheurs allemands avaient décelé dans le melon d’un marsouin commun des cellules nerveuses pouvant détecter des éléments chimiques, mais cette étude n’a pas connu de suite. Est-ce le fil du temps qui aurait « supprimé » ce sens chez les baleines à dents? Possible. Les baleines à dents utilisent plutôt les ultrasons, un sonar perfectionné, pour communiquer, naviguer et chasser.

    En savoir plus

    Les cinq sens