Il y a plus de dix ans, mes yeux se posaient pour la première fois sur le plus grand animal que la Terre ait jamais porté: le rorqual bleu. Et la chance m’a souri à nouveau cet été, car le 30 août au matin, j’ai eu le plaisir inespéré de me trouver en compagnie de pas moins de quatre baleines bleues en une seule croisière.

Paisibles: c’est l’adjectif qui me vient à l’esprit pour décrire ces mastodontes alors que je les vois remonter à la surface pour respirer. Leur couleur particulière, un beau bleu moucheté, attire l’œil. Et quel émerveillement lorsqu’une gigantesque queue s’élève dans les airs avant la plongée!

La vue de ce mammifère en particulier m’inspire toujours la même réflexion. Les rorquals bleus sont aussi géants que fragiles; cela semble si contradictoire, et pourtant… J’éprouve également un grand respect à leur égard, car ils représentent à eux seuls des milliers, voire des millions d’années d’évolution. Quand on observe leurs interminables dos glisser sereinement à la surface, c’est littéralement une partie de l’Histoire avec un grand « H » qui défile sous nos yeux. Il y a de quoi être impressionné!

Rorqual bleu © GREMM
Rorqual bleu © GREMM

C’est déjà ma dernière semaine en tant qu’assistante de recherche au GREMM. Bien que j’aurai le cœur lourd de quitter cet environnement marin si riche, je me sais privilégiée d’avoir vécu cette expérience hors du commun. Merci à vous, lecteurs de Baleines en direct, pour votre intérêt!

DSC_0038Audrey Tawel-Thibert s’est jointe à l’équipe du GREMM cette année. Dans le cadre du programme de recensement photographique des grands rorquals du parc marin, elle recueille photos et données à bord des bateaux d’excursion. Elle partage aussi ces informations avec l’équipe de rédaction de Baleines en direct.

Carnet de terrain - 6/9/2016

Collaboration Spéciale

Articles recommandés

Que fait le GREMM en hiver? (2/2)

[Suite de l’article Que fait le GREMM en hiver? (½)] Chaque hiver, lorsque les baleines quittent l'estuaire, vous êtes nombreux…

|Carnet de terrain 25/4/2022

Les belles arrivées printannières

Chaque année, quand débute le mois d’avril en Haute-Côte-Nord, un émoi indescriptible commence à couler dans les veines des passionné(e)s,…

|Carnet de terrain 20/4/2022

Que fait le GREMM en hiver? (1/2 )

Lorsque l’automne arrive et que les baleines quittent l’estuaire du Saint-Laurent pour l’hiver, le GREMM range ses bateaux et ferme…

|Carnet de terrain 13/4/2022