En ces temps où les questions identitaires et l’immigration tourmentent le Québec et le reste de la planète, un vent de fraicheur souffle sur le Saint-Laurent. Le jeune narval en cavale observé l’été dernier dans le Saint-Laurent semble avoir trouvé une société d’accueil.

Des photographies obtenues par un assistant de recherche du Groupe de recherche et d’éducation sur les mammifères marins (GREMM) hier dans l’embouchure du Saguenay à bord du navire d’excursion le Grand Fleuve, ont permis de confirmer l’identité du jeune narval. Il s’agit bel et bien de l’animal photographié l’été dernier. L’observation rapide n’a toutefois pas permis de vérifier l’identité des bélugas qui accompagnaient l’immigrant. S’agit-il des mêmes compagnons que l’année dernière?

Pour les chercheurs du GREMM qui étudient l’organisation sociale des bélugas, l’intégration d’un individu d’une autre espèce au sein des groupes sociaux que forment les bélugas soulèvent des questions passionnantes. Une histoire à suivre!

Par Robert Michaud

Observations de la semaine - 21/8/2017

Collaboration Spéciale

Articles recommandés

Les bélugas, des baleines adaptées à l’hiver

Quand on est passionné de baleines, on l’est vraiment. Depuis une quinzaine d’années, Renaud Pintiaux a tour à tour été…

|Observations de la semaine 20/2/2020

Deux rorquals à bosse au large de Pointe-des-Monts

Pointe-des-Monts, 8 février. Pas besoin du thermomètre pour savoir que l’air est glacial : une fumée de mer s’installe sur le…

|Observations de la semaine 13/2/2020

Naitre en eaux chaudes

Avant de se diriger vers la chaleur du sud, faisons un petit tour des observations dans le Saint-Laurent. Installé en…

|Observations de la semaine 6/2/2020