Le narval parmi les bélugas revu en 2019

  • Le narval a été photographié le 24 juillet dernier avec un béluga. © GREMM
    01 / 08 / 2019 Par Marie-Ève Muller

    Le Bleuvet, le bateau du Groupe de recherche et d’éducation sur les mammifères marins (GREMM), se trouve dans l’estuaire pour une journée de recherche bien chargée. La chercheuse Véronique Lesage de Pêches et Océans Canada est à bord pour un projet sur l’effet du bruit de la navigation sur les bélugas. Elle récolte des données à partir d’une balise posée temporairement sur un béluga à l’aide d’une longue perche. À bord se tient aussi la chercheuse Valeria Vergara d’Ocean Wise, qui étudie la communication des bélugas. En parallèle, l’équipe du GREMM poursuit son travail de photo-identification. En une journée et sur une embarcation, des données pour plus de trois projets de recherche se récoltent sous l’eau (avec un hydrophone), sur l’eau (à partir du bateau) et dans les airs (avec un drone). Tandis que l’équipe suit des yeux le béluga affublé d’une balise, une assistante de recherche photographie les baleines blanches de l’autre côté du bateau. Un animal plus sombre la fait sursauter : le narval! La veille, un capitaine d’excursion d’observation des baleines avait montré à l’équipe une photo d’un narval, mais les images n’étaient pas assez nettes pour confirmer son identité.

    Que fait cet individu venu de l’Arctique ici? Depuis 2016, ce même narval est observé parmi des bélugas dans l’estuaire du Saint-Laurent. Sa présence continue d’intriguer. Narvals et bélugas appartiennent à la famille des monodontidés. Cette année, une équipe de recherche danoise a pu confirmer qu’au moins un hybride narval-béluga a bel et bien déjà vécu. En verrons-nous un dans le Saint-Laurent?

    En attendant, voici la vidéo présentant le narval diffusée en juillet dernier.

    Des nouvelles de Tic Tac Toe

    «Où est passé la femelle rorqual à bosse Tic Tac Toe?», nous demandent des habitués du parc marin du Saguenay–Saint-Laurent. À la fin juin, elle était observée dans le secteur, en compagnie de Snowball. Puis, la paire est partie. À la mi-juillet, Snowball a été photographiée en Gaspésie, sans Tic Tac Toe. Le 11 juillet dernier, un plongeur photographie un rorqual à bosse avant de sauter dans les eaux froides du Saint-Laurent. L’analyse de la caudale permet de reconnaitre le X caractéristique de la vedette! Tic Tac Toe se trouvait donc à ce moment au large de Baie-Comeau.

    La femelle se trouve-t-elle maintenant au large de Godbout? De nombreux souffles visibles au loin témoignent de la présence de grands rorquals. Des rorquals à bosse doivent être dans le lot, puisque des nageoires caudales géantes percent la surface. «C’est la première année où j’entends le son impressionnant des queues frappant l’eau malgré la distance. C’est vraiment remarquable!», se surprend une Godboutoise qui habite le village depuis maintenant trois ans.

    Le festival du petit rorqual

    Faire un gâteau dans une cuisine au bord de l’eau peut prendre bien des heures, si un petit rorqual se met à effectuer des cabrioles devant la maison. Une riveraine de Bergeronnes s’exclame devant les demi-sauts d’un petit rorqual le 25 juillet dernier. À force de s’élancer d’un côté puis de l’autre, probablement dans une partie de chasse effrénée, le petit rorqual se retrouve avec un ventre rose.

    À Baie-des-Sables, un groupe de pêcheurs installés au bout du quai observent le passage de deux petits rorquals. Les pêcheurs relatent aussi avoir vu de nombreux fous de Bassan venant par petits groupes et plongeant à toute vitesse, signe qu’il y a du poisson dans le secteur!


    Cliquez sur les icônes de baleine ou de phoque pour découvrir l’espèce, le nombre d’individus, des informations supplémentaires ou des photos de l’observation.  Pour agrandir la carte, cliquez sur l’icône du coin supérieur droit. 

    Pour faire apparaitre la liste des observations, cliquez sur l’icône du coin supérieur gauche. 

    Légende pour les icônes de baleine

    Bleu pâle: rorqual bleu
    Gris pâle: petit rorqual
    Gris foncé: rorqual commun
    Noir : baleine noire
    Turquoise : rorqual à bosse
    Jaune: espèce inconnue

    Légende pour les icônes de dauphin

    Blanc: béluga
    Bleu marin: dauphin à flancs blancs
    Brun: marsouin commun
    Gris pâle: narval

    Jaune: globicéphale noir
    Noir: épaulard
    Turquoise: dauphin à nez blanc
    Vert kaki: cachalot

    Légende pour les icônes de phoque

    Gris foncé: phoque gris
    Brun: phoque du Groenland
    Turquoise: phoque commun

     


    Marie-Ève Muller s’occupe des communications du GREMM depuis 2017. Comme rédactrice en chef de Baleines en direct, elle dévore les recherches et s’abreuve aux récits des scientifiques, des observateurs et observatrices. Issue du milieu de la littérature et du journalisme, Marie-Ève cherche à mettre en mots et en images la fragile réalité des cétacés.