«La vie explose», nous écrit une collaboratrice de Cap-aux-Os. Le 1er mai, trois rorquals à bosse se trouvent entre le cap Gaspé et la pointe Saint-Pierre. Deux des trois individus sont de grande taille; le troisième est plus petit et son souffle demeure invisible, un jeune peut-être. Les jeunes rorquals à bosse, nés l’hiver précédent dans les Caraïbes, accompagnent au printemps leur mère qui retourne vers ses sites d’alimentation. Le lien mère-baleineau chez les rorquals à bosse est le plus long observé chez tous les rorquals: un an, parfois deux. Le sevrage survient généralement vers l’âge de cinq mois; si le baleineau s´alimente alors indépendamment de sa mère, il reste encore à ses côtés.

La même journée, cette collaboratrice remarque aussi un petit rorqual tout près de la côte. Un peu plus loin, un puissant souffle monte très haut dans les airs. Serait-ce un grand rorqual? Des oiseaux de plusieurs espèces (macreuses, eiders à duvet, arlequins plongeurs, fous de Bassan) tournoient tout autour.

Observations de la semaine - 4/5/2015

Marie-Sophie Giroux

Marie-Sophie Giroux s’est jointe au GREMM en 2005 et y a travaillé jusqu’en 2018. Elle détient un baccalauréat en biologie marine et un diplôme en Éco-conseil. Chef naturaliste, elle supervise et coordonne l’équipe qui travaille au Centre d’interprétation des mammifères marins et rédige pour Baleines en direct et Portrait de baleines. Aux visiteurs du CIMM ou aux lecteurs, elle adore « raconter des histoires de baleines ».

Articles recommandés

Dauphins d’automne

«Quoi? Des dauphins ici?», s’étonne une lectrice. Pour bien des gens, lorsqu’on parle de dauphin, l’image mentale qui apparait est…

|Observations de la semaine 17/9/2020

Troupeaux de baleines

Les souffles caverneux explosent l’un après l’autre, laissant six colonnes blanches et cylindriques s’estomper lentement. Un troupeau de rorquals communs…

|Observations de la semaine 10/9/2020

Grands voyageurs et grands dormeurs

L’été, êtes-vous du genre à toujours retourner au même camping, au même chalet, année après année ou êtes-vous plutôt nomade,…

|Observations de la semaine 3/9/2020