Des histoires d’amour se développent parfois entre certaines baleines et les naturalistes qui les observent. Pour Renaud Pintiaux, naturaliste et photographe animalier, c’est sa rencontre avec Tic Tac Toe qui l’a particulièrement marqué, et cette dernière l’impressionne encore lorsqu’il la croise mardi après-midi :«Tic Tac Toe est le premier rorqual à bosse que j’ai vu dans ma vie, écrit-il. En 1999, bien au large de Tadoussac, près de l’île Rouge. Elle était minuscule, âgée d’environ deux ans. Depuis, elle revient chaque année ou presque, toujours autour des mêmes dates (donc de ma fête!). Âgée maintenant de 25 ans, la revoilà. Le plus grand bonheur possible… Tic Tac Toe est là. La saison peut définitivement commencer.»

Cette vedette parmi les rorquals à bosse semble avoir ses habitudes : «elle est souvent aperçue début juin pendant quelques jours, elle repart ensuite pour revenir en juillet et elle reste plus longtemps.»  Lors de sa journée d’observation du 28 juin, Renaud Pintiaux remarque aussi d’autres rorquals à bosse dans le secteur : « Ils étaient en alimentation de surface. Il y avait plein de goélands autour et probablement qu’ils mangeaient du krill, plus tôt en saison je les voyais surtout manger du petit lançon et du capelan. C’est la première fois de l’année que je vois du krill, cela pourrait aussi expliquer le retour de plusieurs grosses baleines.»

Par-ci, par-là

Plusieurs autres baleines sont aussi observées dans le parc marin SaguenaySaint-Laurent au cours de la dernière semaine : les dos d’environ 3-4 rorquals communs, les souffles de 5 rorquals à bosses, les dorsales de plusieurs petits rorquals, ainsi que des têtes de plusieurs phoques du Groenland et phoques gris. Au niveau des Bergeronnes, on rapporte entre 6 et 8 marsouins communs dans la soirée du 28 juin.

Le rorqual commun BP059 alias Trou a été observé cette semaine dans le parc marin. © GREMM
Des phoques gris ont été observés cette semaine. © Renaud Pintiaux
Les petits rorquals peuvent parfois être parasités par des lamproies. © Renaud Pintiaux

De leur côté, quelques bélugas nagent dans la baie Sainte-Marguerite et devant Les Escoumins, alors qu’une quarantaine de dos blancs remontent et descendent régulièrement la rivière Saguenay au niveau du centre d’interprétation et d’observation terrestre de Pointe-Noire, à Baie Sainte-Catherine. Sur la rive sud du Saint-Laurent, au niveau de Saint-Félicité , entre 15 et 20 bélugas dont deux jeunes, sont aperçus nageant à environ 2 km du bord de l’eau.

À La Malbaie, un souffle est aperçu au large du secteur de Cap-à-l’Aigle, sans doute un petit rorqual qui traine dans le coin depuis quelques semaines. Un autre mammifère nage aussi dans l’eau à proximité du port de Refuge, même s’il ne s’agit ni d’un cétacé, ni d’un pinnipède : un vison d’Amérique. «On le voit depuis le début de la saison, il se promène dans l’eau et il mange des jeunes oisillons qui nagent. Chaque matin, on compte les petits, parfois il en manque un. Au début, il y en avait une dizaine, mais maintenant il n’en reste que cinq.»

Spectacle ou nécessité?

En Gaspésie, les observations de mammifères marins ne manquent pas : «une dizaine de rorquals à bosse dans la baie de Gaspé, plusieurs petits rorquals, un commun il y a encore 2 jours et la présence de quelques marsouins. Concernant les bosses, une jeune est très active : hier et aujourd’hui, elle nous a offert tout un show : breach, pectorales, caudales dans les airs. » partage une passionnée des baleines. Même si ces comportements sont toujours très impressionnants à observer, les baleines n’ont sans doute pas comme objectif d’épater la galerie. Elles peuvent être en train de s’alimenter ou même de socialiser.

De Mingan jusqu’à Pointe-aux-Outardes, les histoires racontées par les amateurs de baleines illustrent la présence de plusieurs espèces. Une centaine de phoques gris, une soixantaine de phoques de Groenland et environ 5 ou 6 petits rorquals sont aperçus au niveau de l’archipel de Mingan. Un phoque commun se fait remarquer dans la baie de Sept-Îles.  À Godbout et Franquelin, c’est des rorquals à bosse, des petits rorquals et une dizaine de rorquals communs qui sont présents tandis qu’au large de Pointe-aux-Outardes, c’est un souffle qui est aperçu au large.

 

Où sont les baleines cette semaine? La carte des observations

Ces données ont été rapportées par notre réseau d’observatrices et observateurs. Elles donnent une idée de la présence des baleines et ne représentent pas du tout la répartition réelle des baleines dans le Saint-Laurent. À utiliser pour le plaisir!

Cliquez sur les icônes de baleine ou de phoque pour découvrir l’espèce, le nombre d’individus, des informations supplémentaires ou des photos de l’observation. Pour agrandir la carte, cliquez sur l’icône du coin supérieur droit. La carte fonctionne bien sur Chrome et Firefox, mais pas aussi bien sur Safari.

Pour faire apparaitre la liste des observations, cliquez sur l’icône du coin supérieur gauche

Vous souhaitez partager vos observations et contribuer à la science citoyenne? Utiliser l’outil de saisie d’observations de mammifères marins.

Observations de la semaine - 30/6/2022

Andréanne Forest

Andréanne Forest est rédactrice en chef de Baleines en direct depuis mai 2022. Après des études en environnement et en biologie, elle se tourne vers la communication scientifique dans l’objectif de rendre la science à la fois accessible et amusante. Andréanne souhaite mettre en lumière la démarche d’acquisition de connaissance tout en transmettant le désir d’apprendre.

Articles recommandés

Visites exceptionnelles dans l’estuaire

C’est la surprise générale cette semaine lorsque non pas une, mais deux espèces en voie de disparition se sont aventurées…

|Observations de la semaine 11/8/2022

Une virée sur la route des baleines

Entre Tadoussac et Kegaska, la route 138 trace un parcours sur la Côte-Nord sur plus de 850 kilomètres. Parsemée de…

|Observations de la semaine 4/8/2022

Nager à contre-courant

Après des bélugas explorateurs qui se sont avancés jusqu’à la baie des Ha! Ha! la semaine dernière, c’est au tour des rorquals à bosse de faire…

|Observations de la semaine 28/7/2022