La glace est de plus en plus présente dans le Saint-Laurent, la baie de Gaspé en est partiellement recouverte, mais des secteurs restent tout de même dégagés, une année exceptionnelle aux dires de plusieurs riverains. Les baleines se font rares, pour ne pas dire qu’elles semblent complètement absentes, ce qui n’empêche en rien les observateurs passionnés de scruter l’horizon avec toujours cet espoir de repérer un souffle, un dos, un signe de vie. « J’ai marché en bordure de la baie de Gaspé avec mes jumelles au cou, j’ai arpenté le secteur de Cap-des-Rosiers, où j’ai aperçu mes dernières grandes colonnes d’air le 4 décembre dernier, mais rien…», raconte un opérateur de croisières estivales. « Déjà en mars et avril, elles reviendront » ajoute-t-il, avec l’enthousiasme palpable dans son récit après 19 ans à observer ces mammifères marins migrateurs.

D’autres collaborateurs préfèrent croquer des moments avec elles dans les eaux du sud. Ils s’envolent alors vers la Guadeloupe, la République Dominicaine, l’archipel d’Hawaii, des endroits du globe où les rorquals à bosse se rassemblent à ce temps de l’année pour se reproduire ou donner naissance, laissant les eaux glaciales pour des mers chaudes et moins riches en nourriture. On peut les observer à partir des plages, des routes et pour les plus téméraires, on peut même nager à leurs côtés. Encore quelques semaines ici à attendre puis les passionnés surveilleront de nouveau le Saint-Laurent avec l’assiduité qu’on leur connaît et annonceront enfin le retour des géants.

Observations de la semaine - 3/3/2016

Josiane Cabana

Josiane Cabana a été directrice du Centre d’appels du Réseau québécois d’urgences pour les mammifères marins de 2011 à 2018. Entre les cas de mammifères marins morts ou en difficulté auxquels elle répond, elle aime prendre le temps de sensibiliser les riverains aux menaces qui pèsent sur ces animaux. Biologiste de formation, elle s’implique au sein du GREMM depuis plus de 15 ans, toujours avec la même passion!

Articles recommandés

Les pieds sur terre, les yeux vers le large

Le blanc des bélugas réfléchit les rayons du soleil dans l’estuaire, les petits rorquals abondent, le rorqual à bosse Irisept…

|Observations de la semaine 13/6/2024

En prendre plein les fanons

Qu’elles mangent du krill, du poisson ou des invertébrés, les baleines viennent s’alimenter dans l’immense buffet que constitue le Saint-Laurent.…

|Observations de la semaine 7/6/2024

Le retour d’une vedette : Tic Tac Toe est dans l’estuaire

Le rorqual à bosse Tic Tac Toe a été observé dans le parc marin du Saguenay–Saint-Laurent pour la première fois…

|Observations de la semaine 30/5/2024