À la fenêtre, un souffle puissant surgit des eaux troubles du fleuve. Depuis l’intérieur de leur maison, bien au chaud, des riverains de Godbout ont pu observer le plus gros des  géants, un rorqual bleu. Alors que les grandes baleines continuent d’émerveiller les résidents et résidentes du secteur, c’est plutôt la présence de phoques et de bélugas qui est rapportée ailleurs dans Saint-Laurent.

De belles histoires de grands rorquals

Cela faisait plusieurs jours qu’un grand rorqual circulait devant le village de Godbout, mais cette journée-là, l’animal s’est approché suffisamment pour que le moment soit capturé en photo. « Il est venu près de la rive dans la baie. J’ai pu le photographier de l’intérieur de notre maison. Depuis deux semaines, j’ai pu l’observer à plusieurs reprises, mais il était beaucoup plus loin au large dans les vagues. »

Rorquals bleus, rorquals communs et rorquals à bosse ont été aperçus à plusieurs reprises dans les derniers jours entre Baie-Comeau et Godbout. Le 25 janvier, c’est un rorqual bleu et deux rorquals communs qui s’alimentent devant Franquelin, au grand plaisir d’un résident qui pouvait les admirer! Le 26 janvier, c’est un rorqual commun qui pouvait être aperçu depuis la baie de Saint-Pancrace par une belle fin d’après-midi. Les grands cétacés n’ont définitivement pas terminé de fréquenter la région, puisque le lendemain signait également une journée haute en observations! La même journée, on signalait un rorqual bleu accompagné d’un rorqual à bosse à Franquelin.

Le 27 janvier, c’est encore loin d’être terminé! Une habituée du coin raconte ses observations : « Un rorqual bleu était tout près de la rive. On pouvait entendre très distinctement son souffle, c’était la première fois que je pouvais l’entendre si clairement, c’est gravé dans ma mémoire! Il semblait être en période d’alimentation intense, faisant des aller-retour, comme s’il rassemblait sa nourriture à la surface avant de l’engloutir! En plus d’une heure d’observation, il n’aura plongé que deux seules fois pour de très courtes périodes, soit moins de cinq minutes. Il effectuait des mouvements impressionnants, je crois même avoir aperçu une pectorale et un bout de gueule sur deux séquences distinctes. » Deux autres individus ont aussi été repérés du côté de Baie-Comeau, sans toutefois pouvoir identifier l’espèce.

Souffle de rorqual bleu devant Franquelin © Pascal Pitre

De phoques et de bélugas

En scrutant l’horizon, ce sont des pinnipèdes qu’il est possible d’aperçevoir entre Tourelle et La Martre : « Plusieurs, voire des milliers de phoques sur une bande de glace », rapporte-t-on. La baie de Gaspé est de son côté plutôt tranquille, une grande partie des phoques vu les dernières semaines ayant quitté les environs.

La mer calme et le soleil d’hiver d’une belle journée à Gallix permettent à une passionnée des mammifères marins de distinguer des pinnipèdes. « Il y avait au moins une vingtaine de petites “taches”, des phoques, mais vraiment trop loin pour distinguer l’espèce! » Entre Tadoussac et Les Escoumins, ce sont des phoques communs et des phoques du Groenland qui sont aperçus ici et là tandis que quelques bélugas circulent devant le cap de Bon-Désir aux Bergeronnes.

Merci aux collaborateurs et collaboratrices!

Merci aux observateurs et observatrices qui partagent avec nous leur amour pour les mammifères marins! Vos rencontres avec les cétacés et les pinnipèdes sont toujours un plaisir à lire et à découvrir.

Ce sont vos yeux, sur l’eau ou depuis la berge, qui permettent à cette rubrique de voir le jour.

Charles Atkins
Laetitia Desbordes
Audrey Hébert
Francine Lajoie
Diane Ostiguy
Renaud Pintiaux
Pascal Pitre
Andréanne Sylvain
Marielle Vanasse
J. Varin

Et à tous les autres!

Merci aussi aux équipes qui partagent leurs observations :
Station de recherche des Îles Mingan (MICS)
Réseau d’observation des mammifères marins (ROMM)
Réseau québécois d’urgence pour les mammifères marins (RQUMM)
Groupe de recherche et d’éducation sur les mammifères marins (GREMM)

Vous souhaitez vous aussi partager vos observations?

Vous avez observé des mammifères marins dans le fleuve Saint-Laurent? Qu’il s’agisse d’un souffle au large ou de quelques phoques, écrivez-nous et envoyez-nous vos photos à [email protected]!

Observations de la semaine - 2/2/2024

Andréanne Forest

Andréanne Forest est rédactrice en chef de Baleines en direct depuis mai 2022. Après des études en environnement et en biologie, elle se tourne vers la communication scientifique dans l’objectif de rendre la science à la fois accessible et amusante. Andréanne souhaite mettre en lumière la démarche d’acquisition de connaissance tout en transmettant le désir d’apprendre.

Articles recommandés

Les pieds sur terre, les yeux vers le large

Le blanc des bélugas réfléchit les rayons du soleil dans l’estuaire, les petits rorquals abondent, le rorqual à bosse Irisept…

|Observations de la semaine 13/6/2024

En prendre plein les fanons

Qu’elles mangent du krill, du poisson ou des invertébrés, les baleines viennent s’alimenter dans l’immense buffet que constitue le Saint-Laurent.…

|Observations de la semaine 7/6/2024

Le retour d’une vedette : Tic Tac Toe est dans l’estuaire

Le rorqual à bosse Tic Tac Toe a été observé dans le parc marin du Saguenay–Saint-Laurent pour la première fois…

|Observations de la semaine 30/5/2024