Huit rorquals à bosse ont été identifiés pendant la dernière semaine dans le parc marin du Saguenay–Saint-Laurent. À l’autre extrémité du fleuve, c’est également huit baleines noires de l’Atlantique Nord qui ont été aperçues! Alors qu’à certains endroits des riverains observent leurs premières baleines de l’année, la saison bat son plein dans l’estuaire et dans le golfe, où plusieurs espèces sont observées.

Des drôles de noms dans l’estuaire

Les équipes de recherche et les observateurs et observatrices ont eu beaucoup de travail à identifier toutes les baleines qui étaient présentes dans l’estuaire! Sur les huit rorquals à bosse, plusieurs étaient bien connus. H492, alias Irisept, une femelle connue depuis 1997, a été observée. Elle doit son nom à la forme d’iris noir et au petit «7» blanc situé respectivement sur le lobe droit et vers le centre de sa queue. On la reconnait également à la forme particulière de sa nageoire dorsale, qui semble tronquée, et au relief prononcé de certaines de ses vertèbres dans la région du pédoncule. Un autre individu, H531, alias Le Souffleur, doit son drôle de nom à un membre du GREMM qui a reconnu cette baleine sur l’eau alors qu’elle illustrait la revue annuelle de l’organisme. Une autre observation de la semaine correspond à H858, alias Queen, qui a été nommée ainsi en raison de la couronne blanche qui orne le dessus de sa nageoire caudale. Parmi les autres rorquals à bosse présents dans l’estuaire, on retrouve H626, alias Gaspar, et H689, alias Aramis.

La présence d’un rorqual bleu dans l’estuaire a aussi ravi les quelques enthousiastes qui ont pu l’observer. La baleine se nomme Jawbreaker et fait partie des 15 à 18 % de rorquals bleus du Saint-Laurent qui exposent la queue lors de la plongée. Quant à l’origine de son nom, elle semble malheureusement s’être perdue au fil du temps! Il y aurait peut-être un lien avec les bonbons durs appelés « jawbreakers » (casse-gueules en français), ou encore avec un comportement agressif qu’elle aurait affiché envers d’autres rorquals bleus. L’an dernier, la baleine avait ému plusieurs personnes lorsqu’elle avait été observée accompagnée d’un veau. L’animal voyageait cependant seul  cette année.

Pour une originaire de la région, un tour en avion au-dessus du Saint-Laurent lui a permis d’admirer les baleines en transparence dans l’eau : « Voir la baleine bleue en transparence c’était magique. » De Tadoussac aux Escoumins, des bélugas, des petits rorquals, des rorquals à bosses et plusieurs phoques ont été vus. À Saint-Siméon, des marsouins communs ont pu être aperçus sur le trajet du traversier.

De la nourriture pour des gourmandes!

Une passionnée des mammifères marins partage aussi des observations intéressantes sur la Côte-Nord. « Juste à soulever une roche à marée basse pour constater que le krill est abondamment présent ces temps-ci! Les rorquals à bosse semblent y trouver de quoi satisfaire leur appétit entre Pointe-Lebel et Godbout. Plusieurs individus différents ont pu y être observés cette semaine. Les marsouins marsouinent, les phoques veillent et les petits rorquals s’animent à la surface! Ça grouille de vie! »

À Pointe-des-Monts, des riverains ont aperçu leurs premiers cétacés de la saison. Ils ont pu contempler deux baleines à bosse depuis la rive grâce à un télescope : « C’était une mère et son petit. Elles nageaient à la même vitesse, de façon synchronisée et l’une était beaucoup plus grosse que l’autre. » Deux petits rorquals ont fait une apparition, l’un d’entre eux allant même jusqu’à entrer dans la petite baie d’une quinzaine de mètres de profondeur. Les phoques étaient aussi bien présents.

Une chanceuse a pu capturer de magnifiques photos d’un rorqual commun nageant dans la baie de Sept-Îles. Du côté de  Longue-Pointe-Mingan, les identifications de baleines vont bon train pour l’équipe de la Station de recherche des îles Mingan (MICS) alors que trois petits rorquals, un rorqual bleu, deux rorquals communs, trois rorquals à bosses et huit baleines noires de l’Atlantique Nord ont été observés.

Une abondance de mammifères marins et des bélugas explorateurs

À Baie-des-Sables, des riverains ont aussi fait leur première observation de l’année. Il s’agissait d’un grand rorqual, mais impossible d’identifier l’espèce. Dans la baie de Gaspé, les mammifères marins sont toujours aussi abondants! Des petits rorquals en alimentation de surface surgissent fréquemment en face du cap Gaspé, donnant lieu à de beaux spectacles. Les premiers dauphins à flancs blancs ont été repérés. On aperçoit de nombreux rorquals à bosse et un rorqual commun. Ce qui attire encore plus l’attention, c’est la présence de deux baleines blanches rarement vues dans le coin, des bélugas! Impossible de savoir ce qu’elles font là, mais on espère qu’elles reviennent rapidement rejoindre leurs compatriotes dans l’estuaire. Sur la rive nord, des bélugas explorateurs ont  été repérés à Baie-Comeau alors que sur la rive sud, d’autres ont été vus dans leurs lieux de prédilection, à Cacouna, dans l’estuaire et dans le fjord du Saguenay.

Où sont les baleines cette semaine? La carte des observations

Ces données ont été rapportées par notre réseau d’observatrices et observateurs. Elles donnent une idée de la présence des baleines et ne représentent pas du tout la répartition réelle des baleines dans le Saint-Laurent. À utiliser pour le plaisir!

Cliquez sur les icônes de baleine ou de phoque pour découvrir l’espèce, le nombre d’individus, des informations supplémentaires ou des photos de l’observation. Pour agrandir la carte, cliquez sur l’icône du coin supérieur droit. La carte fonctionne bien sur Chrome et Firefox, mais pas aussi bien sur Safari.

Pour faire apparaitre la liste des observations, cliquez sur l’icône du coin supérieur gauche.

Observations de la semaine - 3/8/2023

Andréanne Forest

Andréanne Forest est rédactrice en chef de Baleines en direct depuis mai 2022. Après des études en environnement et en biologie, elle se tourne vers la communication scientifique dans l’objectif de rendre la science à la fois accessible et amusante. Andréanne souhaite mettre en lumière la démarche d’acquisition de connaissance tout en transmettant le désir d’apprendre.

Articles recommandés

La frénésie des baleines

Des plus petites aux plus grandes baleines, toutes sont actuellement réunies dans le Saint-Laurent! Les marsouins communs sont omniprésents, de…

|Observations de la semaine 11/7/2024

Siam de retour et un requin-pèlerin en Gaspésie

Siam, le rorqual à bosse doyen de l’estuaire, est de retour! Pendant que les baleines nagent un peu partout dans…

|Observations de la semaine 4/7/2024

Gaspar, Piton et des rorquals bleus dans le golfe

Les baleines semblent être bel et bien arrivées dans l’estuaire et dans le golfe! La présence de plusieurs grands rorquals…

|Observations de la semaine 27/6/2024