Foisonnement de vie en Gaspésie cette semaine! En plus de voir chaque jour des phoques communs dans la baie de Gaspé, une observatrice y a aperçu un grand rassemblement de pinnipèdes, samedi. À travers sa longue-vue, elle en a compté près de 300 «en train d’effectuer des cabrioles à la surface». Et elle n’est pas la seule à avoir assisté à un tel attroupement. Non loin de là, une riveraine observe, depuis la rive de Penouille, des centaines de phoques communs s’entassant sur les glaces de Sandy Beach. Du côté de Rivière-au-Renard, cependant, seul un petit phoque solitaire a été aperçu, jeudi dernier, se reposant sur un gros glaçon.

Mais l’une des observations les plus marquantes sur la péninsule cette semaine, c’est l’arrivée des premiers fous de Bassan à Cap-des-Rosiers. «C’est un signe irréfutable de l’arrivée officielle du printemps!», nous affirme une contributrice. Les fous de Bassan sont des oiseaux marins facilement reconnaissables par leur tête jaune et leur corps blanc. Chaque année, après avoir passé l’hiver dans le sud de la côte est américaine, ils remontent vers le Canada pour se reproduire. Toutes les colonies nord-américaines de cette espèce sont situées dans le golfe du Saint-Laurent et à l’est de Terre-Neuve. La plus grande d’entre elles se trouve sur l’ile Bonaventure, en Gaspésie, et compte plusieurs dizaines de milliers de couples.

À Gallix, seuls quelques phoques du Groenland se font fait remarquer, chaque jour, nageant ou se baignant au soleil. Il en est de même à Sept-Îles, où un unique phoque a été rapporté, vu brièvement se reposant sur un morceau de glace jeudi dernier. «J’ai hâte de voir les premiers souffles au large», nous confie le navigateur Jacques Gélineau.

Enfin, cerise sur le gâteau, six bélugas ont été aperçus à Pointe de la Croix, et deux autres ont été repérés  à proximité de la Station des Pilotes, deux sites localisés aux Escoumins. Et plus les glaces continuent de fondre, plus l’impatience grandit face au retour imminent des baleines dans l’estuaire!

Vous avez vu un phoque ou une baleine?

Partagez avec nous votre observation et vos photos en nous écrivant à [email protected] ou sur notre page Facebook.

Observations de la semaine - 31/3/2022

Elisabeth Guillet Beaulieu

Elisabeth Guillet-Beaulieu a rejoint le GREMM en tant que rédactrice scientifique au début de l'automne 2021. Depuis toujours, elle est animée par un amour inépuisable de la biologie marine et des milieux aquatiques, amour qui se manifeste aujourd'hui dans la poursuite d'une carrière scientifique. Détentrice d'un baccalauréat en sciences biologiques, cette enthousiaste de l'environnement et de la conservation des milieux naturels a rejoint l'équipe de Baleines en direct dans l'espoir de partager sa passion contagieuse des mammifères marins tout en achevant sa maîtrise en environnement et développement durable.

Articles recommandés

Un vent d’automne

Les navigateurs le savent, l’automne, les tempêtes produisent souvent des vents forts, provenant de l’est ou du nord-est. Si certains…

|Observations de la semaine 30/9/2022

Bosses, phoques et bélugas

Cette semaine, un peu partout dans le Saint-Laurent, les rorquals à bosse mènent le bal des observations, accompagnés d’autres espèces…

|Observations de la semaine 23/9/2022

Brouillard sur les flots

La dernière semaine aura été marquée par la présence de brouillard un peu partout sur le Saint-Laurent. Des Iles de…

|Observations de la semaine 15/9/2022