Est-ce que le « monstre » du lac Champlain pourrait être une baleine?

  • 02 / 04 / 2013 Par GREMM -

    Pour y répondre, il faut examiner deux hypothèses. La première, c’est qu’il s’agirait d’une représentante d’une population de baleines qui fréquentaient ce secteur au moment où le lac était une immense mer postglaciaire, soit la mer de Champlain. Ce secteur était en effet occupé par de nombreuses espèces de baleines et autres mammifères marins (surtout des bélugas mais aussi des rorquals, baleines boréales, narvals et phoques). Cependant, il est très peu probable qu’il reste une baleine survivante dans le lac, puisque les baleines vivent de 50 à 200 ans, selon les espèces, mais certainement pas 10 000 ans, époque à laquelle la mer de Champlain s’est progressivement rétrécie pour devenir un lac. Il est aussi peu probable qu’une petite population de baleines habite le lac et que le fait soit inconnu, car les baleines reviennent régulièrement en surface pour respirer et que leur présence ne passerait pas inaperçue dans un lac aussi fréquenté par les humains. Maintenant, pourrait-il s’agir d’une baleine égarée qui aurait remonté le Saint-Laurent, puis la rivière Richelieu, pour aboutir dans le lac Champlain? Encore là, c’est très peu probable, puisque la rivière Richelieu présente des obstacles infranchissables pour une baleine : rapides, barrages, écluses, … Par ailleurs, les baleines du Saint-Laurent ont besoin d’un milieu salé pour rester en santé. Alors, qui est Champ, le monstre du lac Champlain? Le mystère reste entier!