La présence de rorquals communs dans l’estuaire a surpris observateurs et observatrices juste à temps pour le Nouvel An. Des phoques du Groenland s’installent quant à eux de plus en plus sur les rives alors que quelques bélugas sont aperçus ici et là. Tout ça, sans compter l’étonnement qu’a causé une dizaine de dauphins à flancs blancs!

Grands rorquals dans l’hiver

C’est le 22 décembre qu’un premier grand souffle est repéré au large des Bergeronnes. Même si l’espèce n’est pas identifiée, la hauteur du souffle laisse présager un rorqual commun ou un rorqual bleu. Deux jours plus tard, ce sont deux rorquals communs juste à temps pour la veille de Noël qui circulent devant le rivage. Un photographe animalier arrive même à identifier les deux individus qui sont bien connus dans le secteur : il s’agit de Zipper et de Ti-Croche. Ce dernier porte même un émetteur satellite installé cet automne par Pêches et Océans Canada.

Les rorquals communs migrent généralement vers des latitudes plus basses dans l’Atlantique Nord pendant l’hiver, mais leurs patrons de migration sont mal connus. En espérant que cette étude permette d’élucider quelques mystères!

Un autre grand souffle est observé le 31 décembre, mais sans identification cette fois, tandis qu’un riverain rapporte avoir vu plus de cinq grandes baleines, dont un rorqual commun, devant sa résidence aux Bergeronnes! Du côté de Franquelin, la veille du jour de l’an signe également une journée riche en grandes baleines. Des résidents et résidentes ont pu admirer deux rorquals communs : « Les baleines du 31, qu’on les a appelées, elles venaient nous souhaiter bonne année. » Le 4 janvier, deux autres grands rorquals étaient de passage, un rorqual commun et un autre dont l’espèce n’a pas pu être identifiée.

Des phoques sur la rive sud

Des mouvées de phoques du Groenland ont été aperçus depuis Les Bergeronnes, tandis que plusieurs individus se sont installés dans la baie de Gaspé ainsi que dans les régions de Rivière-du-Loup et de Kamouraska pour profiter de la glace.

Le Réseau d’observation de mammifères marins en profite pour inciter les observateurs et observatrices à utiliser l’outil de saisie de la plateforme web Naviguer dans l’habitat des baleines. « Les données citoyennes sont très utiles pour comprendre la répartition des mammifères marins, surtout en période hivernale et elles sont complémentaires aux données scientifiques. Chaque observation compte! »

Même s’il est possible de les observer, il faut rappeler qu’il faut garder une distance de 100 mètres avec les phoques pour éviter de les stresser. Gardez vos animaux de compagnie en laisse, pour leur sécurité et celle du phoque. Si le phoque est dans un lieu encombrant pour les activités humaines ou si vous voyez des gens le déranger ou le manipuler, contactez le Réseau québécois d’urgence pour les mammifères marins au 1 877 722-5346.

Bélugas et dauphins

C’est lors de son trajet en traversier qu’une passionnée des mammifères marins a pu admirer un béluga. « Assise dans mon auto, j’ai vu un homme se dépêcher d’aller à l’avant du bateau ; je suis sortie et il m’a dit qu’il y a avait un béluga… juste eu le temps de voir son dos avant qu’il ne plonge et que le traversier accoste. » Les dauphins à flancs blancs ont quant à eux fait une apparition surprise le 31 décembre, aux Bergeronnes!

Au final, pleins de belles observations pour terminer 2023 tout en beauté! On souhaite la même chose pour 2024!

Merci aux collaborateurs et collaboratrices!

Merci aux observateurs et observatrices qui partagent avec nous leur amour pour les mammifères marins! Vos rencontres avec les cétacés et les pinnipèdes sont toujours un plaisir à lire et à découvrir.

Ce sont vos yeux, sur l’eau ou depuis la berge, qui permettent à cette rubrique de voir le jour.

Laetitia Desbordes
Diane Ostiguy
Renaud Pintiaux
Pascal Pitre
Andréanne Sylvain
Marielle Vanasse

Et à tous les autres!

Merci aussi aux équipes qui partagent leurs observations :
Station de recherche des iles Mingan (MICS)
Réseau d’observation des mammifères marins (ROMM)
Réseau québécois d’urgence pour les mammifères marins (RQUMM)
Groupe de recherche et d’éducation sur les mammifères marins (GREMM)

Vous souhaitez vous aussi partager vos observations?

Vous avez observé des mammifères marins dans le fleuve Saint-Laurent? Qu’il s’agisse d’un souffle au large ou de quelques phoques, écrivez-nous et envoyez-nous vos photos à [email protected]!

Observations de la semaine - 11/1/2024

Andréanne Forest

Andréanne Forest est rédactrice en chef de Baleines en direct depuis mai 2022. Après des études en environnement et en biologie, elle se tourne vers la communication scientifique dans l’objectif de rendre la science à la fois accessible et amusante. Andréanne souhaite mettre en lumière la démarche d’acquisition de connaissance tout en transmettant le désir d’apprendre.

Articles recommandés

La frénésie des baleines

Des plus petites aux plus grandes baleines, toutes sont actuellement réunies dans le Saint-Laurent! Les marsouins communs sont omniprésents, de…

|Observations de la semaine 11/7/2024

Siam de retour et un requin-pèlerin en Gaspésie

Siam, le rorqual à bosse doyen de l’estuaire, est de retour! Pendant que les baleines nagent un peu partout dans…

|Observations de la semaine 4/7/2024

Gaspar, Piton et des rorquals bleus dans le golfe

Les baleines semblent être bel et bien arrivées dans l’estuaire et dans le golfe! La présence de plusieurs grands rorquals…

|Observations de la semaine 27/6/2024