« Voir le souffle quand il fait froid, c’est encore plus impressionnant! Quand on parle de 10 mètres de hauteur, c’est un vrai 10 mètres, et c’est haut! » En décrivant son observation de rorqual bleu, ce Nord-Côtier semble époustouflé, et pour cause : c’est en arrivant par hasard à proximité de la rive aux Escoumins qu’il a été surpris par le plus grand animal vivant sur Terre.

Ces grandes baleines ont été aperçues régulièrement dans les dernières semaines, mais l’observation qui vient de se dérouler est remarquable. Un rorqual bleu a aussi été photographié à Godbout, quatre nageaient près de Franquelin, sans compter l’incursion jusqu’aux Escoumins de deux individus. Mais ce n’est pas tout! On signale aussi des bélugas, des petits rorquals, des phoques et même un rorqual à bosse.

Histoires de rencontres avec des rorquals bleus – Aux Escoumins

Un photographe de passage aux Escoumins a eu toute une surprise près de son hébergement! Il ne s’attendait certainement pas à faire une observation exceptionnelle depuis la rive et en cette saison. « Nous avons eu la chance de voir une magnifique baleine bleue très proche de la rive. […] En plus, elle nous a fait un magnifique spectacle en montrant sa nageoire caudale (queue), ainsi que la base de sa tête et sa nageoire pectorale. » C’est effectivement ce qu’on peut appeler un beau coup de chance!

Des résidents et résidentes du secteur se sont aussi déplacés à l’impromptu pour admirer l’animal. Un naturaliste et photographe animalier décrit le moment : « Cet individu s’alimentait proche de la surface, longeant une barre de courant. » Les comportements parfois perçus comme des spectacles ont en effet souvent des utilités bien plus pratiques pour l’animal, comme manger. Cela n’enlève en rien leur côté impressionnant cependant! « Il ne plonge lentement que quelques minutes (entre 2 à 5!), ce qui nous permet de l’observer et de l’admirer pendant près de deux heures à de très nombreuses reprises. » Un peu plus tard, en scrutant le large avec ses jumelles, il repère aussi le souffle d’un autre rorqual bleu au large, qui montre même la caudale en plongeant.

Histoires de rencontres avec des rorquals bleus – À Franquelin

 « Je suis ébloui! Ça soufflait de partout, c’était fantastique. […] Il doit y avoir énormément de krill parce qu’elles s’alimentent beaucoup. » Avec quatre rorquals bleus en même temps près de la rive, c’est tout un florilège de dos bleu-gris mouchetés qui circulait du côté de Franquelin le 20 mars. Après avoir repéré des souffles, un passionné des mammifères marins alerte une observatrice assidue de la présence de baleines. Les rorquals bleus sont restés longtemps dans le secteur. Plus tôt dans la semaine, le 17 et le 19 mars, la Nord-Côtière avait également pu admirer des rorquals bleus : « Des séquences soutenues d’alimentation de surface qui durent plusieurs heures sans changer de zone. Il a été suffisamment près de la rive durant une période pour bien apprécier la puissance de son souffle. Un second souffle est également présent très au large. » Un résident de Godbout signale aussi la présence de grands rorquals.

Phoques, bélugas et petits rorquals

C’est un groupe de huit bélugas qu’un résident repère devant chez lui, à Pointe-aux-Outardes. Du côté des Escoumins, ce sont plutôt des individus solitaires qui sont aperçus de temps en temps.

En termes de pinnipèdes, quelques phoques communs sont observés échoués sur les rochers, à leurs places habituelles. À Gallix, c’est en sortant sur son balcon qu’une observatrice remarque quatre phoques du Groenland. « Ils étaient répartis, séparément, sur de petits morceaux de glace. Un qui, avec les vagues, s’est retrouvé assez proche du rivage ; alors j’ai pu le filmer. » Du côté de Gaspé, c’est une multitude de phoques du Groenland qui sont échoués sur les glaces.

À Grande-Vallée, « je peux vous confirmer que les baleines se faisaient rares de ce côté du golfe jusqu’à ce matin, où nous avons aperçu deux ou trois petits rorquals qui se dirigeaient vers Tadoussac. Souhaitons que cela se poursuive. », rapporte une observatrice

Que ce soit un coup du hasard, grâce à la chance ou par un réseau de contact, les observations de mammifères marins n’en demeurent pas moins toujours impressionnantes!

Merci aux collaborateurs et collaboratrices!

Merci aux observateurs et observatrices qui partagent avec nous leur amour pour les mammifères marins! Vos rencontres avec les cétacés et les pinnipèdes sont toujours un plaisir à lire et à découvrir.

Ce sont vos yeux, sur l’eau ou depuis la berge, qui permettent à cette rubrique de voir le jour.

Patrice Corbeil
Ginette Cormier
Laetitia Desbordes
Emmanuel Hains
Diane Ostiguy
Renaud Pintiaux
Pascal Pitre
Laurent Silvani
Andréanne Sylvain
Alexandre Terrigeol
Marielle Vanasse
Michele Van de Kaa
J. Varin

Et à tous les autres!

Merci aussi aux équipes qui partagent leurs observations :
Station de recherche des Îles Mingan (MICS)
Réseau d’observation des mammifères marins (ROMM)
Réseau québécois d’urgence pour les mammifères marins (RQUMM)
Groupe de recherche et d’éducation sur les mammifères marins (GREMM)

Vous souhaitez vous aussi partager vos observations?

Vous avez observé des mammifères marins dans le fleuve Saint-Laurent? Qu’il s’agisse d’un souffle au large ou de quelques phoques, écrivez-nous et envoyez-nous vos photos à [email protected]!

Observations de la semaine - 21/3/2024

Andréanne Forest

Andréanne Forest est rédactrice en chef de Baleines en direct depuis mai 2022. Après des études en environnement et en biologie, elle se tourne vers la communication scientifique dans l’objectif de rendre la science à la fois accessible et amusante. Andréanne souhaite mettre en lumière la démarche d’acquisition de connaissance tout en transmettant le désir d’apprendre.

Articles recommandés

Les mammifères marins dans l’éclipse

Les bords du fleuve Saint-Laurent ont été bercés par des lumières de coucher de soleil lors de l’éclipse du 8…

|Observations de la semaine 11/4/2024

Des baleines d’avril

« Des rorquals communs aux Escoumins », commente une observatrice assidue, mais tout de même impressionnée : « Leurs souffles puissants…

|Observations de la semaine 4/4/2024

Une semaine de grands rorquals

Des grands rorquals qui continuent d’épater la galerie, quelques bélugas, des phoques du Groenland se reposant sur les glaces et…

|Observations de la semaine 28/3/2024