Dans le Saint-Laurent, les vents forts, la météo peu clémente et la mer agitée n’ont pas facilité les observations dans la dernière semaine. Ce n’est pourtant pas ce qui a empêché des phoques de se reposer près des rives ou encore un rorqual à bosse de pointer le bout de sa caudale. La présence d’un groupe de bélugas remontant le Saint-Laurent annonce discrètement le retour de ces baleines blanches dans l’estuaire et, du même coup, l’arrivée du printemps!

Une faune diversifiée

À Tadoussac, un petit rorqual nage dans la baie à quelques reprises. La rumeur court parmi les résidents et les résidentes, mais ce n’est pas tout le monde qui a la chance de l’apercevoir. Même si les migrations saisonnières de cette espèce ne sont pas bien connues, cette petite baleine à fanon revient généralement dans le secteur à partir de mars.  Dans les prochaines semaines, c’est en grand nombre que les petits rorquals devraient revenir s’alimenter dans le Saint-Laurent.

Le 3 avril, c’est un membre de la famille des pinnipèdes qui s’approche de la rive dans le secteur. « On a vu un phoque commun! », s’exclame une passionnée des mammifères marins. Aux Îles-de-la-Madeleine, un phoque du Groenland est observé en plein mue sur une plage.

Aux Bergeronnes, à partir du cap de Bon-Désir, un autre phoque commun se repose tranquillement sur un rocher pendant qu’un pygargue à tête blanche plane au-dessus de l’eau et qu’un groupe d’eiders à duvet patauge non loin. C’est la faune du bord de mer dans toute sa splendeur qui est rassemblée!

Une question de chance

Dans la baie de Gaspé, une marcheuse aguerrie n’a pas eu l’occasion de voir des mammifères marins depuis bien longtemps. Son regard se tourne alors vers les oiseaux. « Les outardes et les bernaches cravants sont arrivées! » Il y a parfois confusion, mais en réalité, il n’y a pas d’outardes en Amérique du Nord, il s’agit en fait de bernaches du Canada. Les outardes, quant à elles, vivent en Europe, en Asie, en Afrique et en Australie.

Dans le même secteur, une amatrice de cétacés a un peu plus de chance. Elle raconte ce qui se déroule devant ses yeux : «Observation d’une baleine à bosse devant Cap-aux-Os. En fait, elle est même encore là pendant que je vous écris!» Les rorquals à bosse partent de leur site de reproduction hivernal pour venir se nourrir dans le Saint-Laurent durant l’été. Si certains individus commencent lentement à revenir dans le golfe, d’autres sont encore bien présents dans des eaux plus chaudes. La semaine dernière, le baleineau de 2021 de Gaspar, un rorqual à bosse bien connu dans le Saint-Laurent, a été observé dans les Caraïbes!

Sur la rive nord du fleuve, à Pointe-aux-Outardes, un groupe de bélugas remonte l’estuaire. Ces animaux grégaires seraient-ils en route vers leur aire de répartition estivale? Pourrait-on essayer de prédire le retour du temps doux en se fiant sur les mouvements migratoires des baleines? En tout cas, ce n’est pas plus farfelu que d’observer le comportement d’une marmotte!

Partagez vos observations!

Vous avez observé des mammifères marins dans le fleuve Saint-Laurent? Qu’il s’agisse d’un souffle au large ou de quelques phoques, écrivez-nous et envoyez-nous vos photos à [email protected]!

Observations de la semaine - 6/4/2023

Andréanne Forest

Andréanne Forest est rédactrice en chef de Baleines en direct depuis mai 2022. Après des études en environnement et en biologie, elle se tourne vers la communication scientifique dans l’objectif de rendre la science à la fois accessible et amusante. Andréanne souhaite mettre en lumière la démarche d’acquisition de connaissance tout en transmettant le désir d’apprendre.

Articles recommandés

Un rorqual hybride dans le Saint-Laurent?

Avec la canicule des derniers jours, les vents du fleuve avaient certainement des vertus rafraichissantes plus que les bienvenues. Rien…

|Observations de la semaine 20/6/2024

Les pieds sur terre, les yeux vers le large

Le blanc des bélugas réfléchit les rayons du soleil dans l’estuaire, les petits rorquals abondent, le rorqual à bosse Irisept…

|Observations de la semaine 13/6/2024

En prendre plein les fanons

Qu’elles mangent du krill, du poisson ou des invertébrés, les baleines viennent s’alimenter dans l’immense buffet que constitue le Saint-Laurent.…

|Observations de la semaine 7/6/2024