Les bélugas ont fait parler d’eux cette semaine lorsqu’un groupe d’une douzaine d’individus a été observé dans la baie des Ha! Ha!, au Saguenay, lundi dernier, le 18 juillet. Le jour suivant, les bélugas semblent être redescendus : «un groupe d’environ 20 bélugas a été observé à proximité de l’ile dans L’Anse-Saint-Jean, raconte une observatrice. Ils semblaient se nourrir. Je les ai observés à 13h lorsque la marée était basse, proche de l’ile et ensuite à 17h, plus éparpillés entre l’ile et le centre du fjord.» Seraient-ils en route pour descendre le fjord après une visite éclair?

Même si les incursions des baleines blanches en amont de la baie Saint-Marguerite sont plutôt rares, il n’y a pas de quoi s’inquiéter, rassure Robert Michaud, directeur scientifique du GREMM. «Ça arrive presque chaque année qu’on reçoit des signalements de bélugas dans ce secteur, explique-t-il. Les bélugas peuvent avoir suivi de la nourriture ou encore être explorateurs.»

Un peu plus en aval, au niveau de L’Anse-de-Roche à Sacré-Cœur, les bélugas circulent.  Des dos blancs sont aperçus presque tous les jours au grand plaisir des riverains, qui admirent le magnifique panorama agrémenté par la présence des cétacés. Des dos blancs ont aussi été remarqués à proximité du Haut-Fond-Prince, au Centre de découverte du milieu marin aux Escoumins, à Pointe-Noire du côté de Baie-Saint-Catherine et de l’autre côté du fleuve, à Cacouna.

De la rive, en kayak ou en traversier 

À Cap-à-l’Aigle, à La Malbaie, plusieurs observations de mammifères marins ont été rapportées au cours de la dernière semaine : des phoques communs ici et là, quelques marsouins communs en fin de journée le 19 juillet, un petit rorqual une fois de temps en temps et un grand souffle est aperçu au large.

À Saint-Siméon, une sortie en kayak dans la baie de Port-au-Persil donne lieu à de belles observations pour une amatrice de baleines le matin du 17 juillet : «Ça valait le coup, 6-7 petits marsouins se promènent autour de nous, eux qui sont habituellement si timides et discrets. Ils voulaient probablement nous annoncer l’arrivée imminente d’un petit rorqual, mais surtout le souffle plus surprenant d’une baleine à bosse qui, à deux reprises, nous a fait le bonheur de plonger en nous montrant sa queue. Petite virée, donc, mais remplie de bonheur!»

Sur le traversier entre Saint-Siméon et Rivière-du-Loup, un voyageur aurait aperçu un dos gris tacheté, nageant avec des dos blancs. Serait-ce une première apparition du célèbre narval du Saint-Laurent, tant attendu?

«Ils étaient juste à côté!»

L’agitation règne dans la baie de Tadoussac lorsque les petits rorquals viennent y circuler:«hier soir (19 juillet), il y en avait vraiment beaucoup, je me promenais, mais je suis retournée sur le quai pour les observer, raconte une naturaliste. Ils étaient juste à côté. C’était fou! Je n’étais plus capable de m’en aller!»

La présence de petits rorquals, de rorquals à bosse, de rorquals communs, de marsouins, de phoques communs et de phoques gris est rapportée à plusieurs endroits dans le Parc marin du Saguenay-Saint-Laurent. Un rorqual à bosse s’est même approché de la Pointe-de-l’Islet en fin d’après-midi le 20 juillet.

En Gaspésie, plusieurs mammifères marins sont aussi présents: marsouins communs, phoques gris, phoques communs, petits rorquals, rorquals à bosse, mais il y a eu une seule mention de rorqual commun pendant la semaine.

Les baleines sont aussi présentes à proximité de la Pointe-à-la Croix, à Franquelin, où petits rorquals, phoques et marsouins communs ont été aperçus. Sans compter la présence des rorquals à bosse, dont l’un a même fait un breach le dimanche 17 juillet. Le reste de la Côte-Nord n’est pas laissée pour compte avec la présence de phoques communs à Gallix, de petits rorquals et de phoques à Sheldrake, de phoques gris, de marsouins communs, de petits rorquals et de rorquals à bosse à Mingan.

Où sont les baleines cette semaine? La carte des observations

Ces données ont été rapportées par notre réseau d’observatrices et observateurs. Elles donnent une idée de la présence des baleines et ne représentent pas du tout la répartition réelle des baleines dans le Saint-Laurent. À utiliser pour le plaisir!

Cliquez sur les icônes de baleine ou de phoque pour découvrir l’espèce, le nombre d’individus, des informations supplémentaires ou des photos de l’observation. Pour agrandir la carte, cliquez sur l’icône du coin supérieur droit. La carte fonctionne bien sur Chrome et Firefox, mais pas aussi bien sur Safari.

Pour faire apparaitre la liste des observations, cliquez sur l’icône du coin supérieur gauche

Vous souhaitez partager vos observations et contribuer à la science citoyenne? Utiliser l’outil de saisie d’observations de mammifères marins.

Observations de la semaine - 21/7/2022

Andréanne Forest

Andréanne Forest est rédactrice en chef de Baleines en direct depuis mai 2022. Après des études en environnement et en biologie, elle se tourne vers la communication scientifique dans l’objectif de rendre la science à la fois accessible et amusante. Andréanne souhaite mettre en lumière la démarche d’acquisition de connaissance tout en transmettant le désir d’apprendre.

Articles recommandés

Pas un, pas deux, mais six rorquals à bosse!

Cette semaine, quelques rorquals à bosse sont toujours présents dans le Saint-Laurent et un rorqual commun surprend des riverains. Malgré…

|Observations de la semaine 25/11/2022

Blanc neige comme un béluga

Pendant que les doux flocons de neige envahissaient l’est du Québec et qu’une couche de blanc couvrait tranquillement le sol,…

|Observations de la semaine 17/11/2022

Les prémices du départ des rorquals à bosse

Les départs d’espèces de baleines migratrices progressent tranquillement, alors que l’hiver approche. Les rorquals à bosse se font plus discrets,…

|Observations de la semaine 10/11/2022