Le 5 novembre, nous revoilà sur les eaux de l’estuaire pour l’ultime croisière aux baleines de 2016. Un peu après avoir quitté le quai de Tadoussac nous repérons un grand souffle bien au large, près du haut-fond Prince. Sans doute un rorqual commun. Mais voici qu’aux jumelles je repère un grand « splash » devant Les Bergeronnes, assez près du rivage. J’essaie de voir quel mammifère marin peut bien sauter ainsi dans les airs: petit rorqual ou rorqual à bosse? Mais voilà que quelque chose d’autre attire mon attention: d’autres « splash » mais bien plus petits! Je vois aux jumelles assez distinctement des animaux sautant dans les airs: des dauphins! J’avertis le capitaine qui change alors de direction et se dirige vers ce site.

Nous nous rapprochons et observons de loin puis de plus près, car les dauphins se dirigent vers l’ouest (c’est-à-dire vers nous!), des centaines de dauphins à flancs blancs. Peu de temps après, nous voilà au milieu de ce troupeau de 500 à 800 individus (estimation conservatrice!). Et nous assistons alors à un spectacle merveilleux et rare dans notre secteur: des dauphins effectuant des cabrioles et des sauts spectaculaires, d’autres fendant les flots à très grande vitesse, d’autres tournant en rond bien près de notre bateau. Que dire de plus? Je laisse parler les images avec cet album photo et cette vidéo (cliquer sur l’engrenage en bas à droite de l’écran puis sur 720hd pour la bonne résolution d’image!). Une photo nous montre même un groupe de phoques du Groenland (nouvellement arrivés) et des dauphins à flancs blancs en arrière-plan.

Finalement, nous n’avons jamais su si c’était un petit rorqual ou un rorqual à bosse qui au loin sautait dans les airs, mais qu’importe, le spectacle de ces dauphins visitant notre secteur était incroyable…

Maintenant, direction les rivages pour la fin de l’automne et l’hiver, à la recherche des mammifères marins! Je suis certain que les observations depuis la terre ferme vont nous réserver d’autres belles surprises!

[metaslider id=22028]

A4417_112829709745_3688559_n_modifié-1-e1432474398285ssistant de recherche au GREMM de 2003 à 2009 et de 2012 à 2014, Renaud Pintiaux est un observateur et un photographe passionné. Hiver comme été, de la rive ou en bateau, il saisit toutes les occasions de rencontrer les mammifères marins et les oiseaux du parc marin du Saguenay-Saint-Laurent.

Carnet de terrain - 10/11/2016

Renaud Pintiaux

Assistant de recherche au GREMM de 2003 à 2009 et de 2012 à 2014, Renaud Pintiaux est un observateur et un photographe passionné. Hiver comme été, de la rive ou en bateau, il saisit toutes les occasions de rencontrer les mammifères marins et les oiseaux du parc marin du Saguenay-Saint-Laurent.



Articles recommandés

Avec l’équipe mobile… au chevet d’une carcasse de béluga

Par Marie-Maude Rondeau Cet été, je suis intervenante pour le Réseau québécois d’urgences pour les mammifères marins (RQUMM). Je fais…

|Carnet de terrain 15/9/2021

Avec les bélugas… pour une première saison de terrain sur la Grande-Île

Par Jaclyn Aubin Cet été, j’ai eu l’immense plaisir de passer deux semaines sur la Grande-Île de Kamouraska en compagnie…

|Carnet de terrain 8/9/2021

Écrire un article de vulgarisation scientifique en 10 étapes faciles

Moi, dans la vie, j’écris de la poésie. Les histoires de baleines, c’est assez nouveau dans mon parcours. Quand j’ai…

|Carnet de terrain 1/9/2021