Mardi, 23 mai 2023. C’est la deuxième sortie sur l’eau de la saison pour le cétologue amateur René Roy. Au cours d’un trajet de 80 milles marins entre Matane, Pointe-des-Monts et Franquelin, il croise un grand nombre de bélugas, plusieurs marsouins, des phoques communs, des phoques du Groenland, sans compter une multitude d’oiseaux marins.

«Il y avait une quarantaine de bélugas à environ 5 à 7 milles au large de Pointe-des-Monts, explique-t-il. Ils étaient très dispersés et semblaient s’alimenter. Il y avait même trois jeunes, probablement des bleuvets.» Pendant plus de 6 heures d’observations, sur une mer calme avec une bonne visibilité, il navigue sur l’estuaire maritime du Saint-Laurent.

Quelques jours plus tôt, durant la fin de semaine, des résidents du secteur ont aussi pu sortir sur l’eau. De leur côté, c’est un petit rorqual qui a été vu ainsi que quelques phoques communs.

Les petits des bélugas naissent après quatorze à quinze mois de gestation et les femelles mettent bas entre juin et septembre. À leur naissance, les nouveau-nés ont une couleur qu’on peut qualifier de «café au lait». Leur coloration change graduellement pour adopter un bleu-gris foncé et ils sont alors appelés « bleuvets ». Après deux ans, ils sont qualifiés de «gris» et deviennent de plus en plus clairs jusqu’à être totalement blanc à l’âge adulte.

Une faune marine diversifiée

À Franquelin, c’est lors d’une première sortie printanière en planche à pagaie qu’une passionnée des mammifères marins a pu admirer la faune marine. Elle aperçoit en commençant son excursion les nez de deux phoques communs, avant de voir des baleines : «Dans les barres de courant, deux petits rorquals ont défilé très rapidement, parcourant de longues distances entre chacune de leurs respirations. Enfin, un minuscule souffle, si bref, si petit que j’ai eu du mal à voir le marsouin commun qui passait tout près. » À son retour près de la rive, l’aventure se termine comme elle a débuté, avec des pinnipèdes! « Un phoque commun est sorti à quelques reprises autour de moi, raconte-t-elle. Il s’assurait de pouvoir me regarder, tout en gardant ses distances, comme un peu chacun dans sa bulle!»

Dans la baie de Gaspé, quelques phoques communs nagent tranquillement. Plusieurs rorquals à bosse ont pu être vus depuis pointe Saint-Pierre. À mi-chemin entre Forillon et Percé, c’est l’endroit idéal pour partir à la recherche de la faune marine avec des jumelles! Dans le secteur du parc marin du Saguenay – Saint-Laurent, les espèces observées se multiplient : des phoques communs et des bélugas aux Escoumins, des marsouins communs, des phoques gris, des bélugas et des phoques du Groenland au cap de Bon-désir aux Bergeronnes, en plus de bélugas, d’un petit rorqual et de phoques du Groenland à Tadoussac. Un trio de naturaliste a pu contempler un groupe de baleines blanches depuis les rochers, au cap de Bon-Désir. «On pouvait même voir les bélugas en transparence dans l’eau», mentionne l’une d’entre elles.

Que ce soit depuis la rive ou sur l’eau, les observations ne manquent pas! Si admirer la faune depuis la berge demande de l’assiduité, la patience est récompensée par la possibilité d’observer les animaux en toute quiétude dans leur milieu naturel. Pour les personnes qui s’initient aux sorties sur l’eau, l’équipe de Baleines en direct conseille vivement de suivre la Formation plaisancier disponible sur  navigationbaleines.ca pour connaître les bons comportements à adopter en présence de mammifères marins afin d’éviter tout dérangement.

Observations de la semaine - 25/5/2023

Andréanne Forest

Andréanne Forest est rédactrice en chef de Baleines en direct depuis mai 2022. Après des études en environnement et en biologie, elle se tourne vers la communication scientifique dans l’objectif de rendre la science à la fois accessible et amusante. Andréanne souhaite mettre en lumière la démarche d’acquisition de connaissance tout en transmettant le désir d’apprendre.

Articles recommandés

Retour des baleines dans l’estuaire

Deux rorquals communs, quantité de bélugas, plusieurs petits rorquals, un rorqual à bosse… le décompte des baleines observées dans le…

|Observations de la semaine 18/4/2024

Les mammifères marins dans l’éclipse

Les bords du fleuve Saint-Laurent ont été bercés par des lumières de coucher de soleil lors de l’éclipse du 8…

|Observations de la semaine 11/4/2024

Des baleines d’avril

« Des rorquals communs aux Escoumins », commente une observatrice assidue, mais tout de même impressionnée : « Leurs souffles puissants…

|Observations de la semaine 4/4/2024