BpJAM est le bateau pneumatique du GREMM. Il est dédié au programme de recensement photographique des grands rorquals du parc marin. Trois matins par semaine, il sillonne différents secteurs du parc à la recherche des baleines. Les photos et données recueillies permettent de produire des indices d’abondance pour mesurer la présence des baleines d’année en année. Elles permettent aussi de poursuivre les histoires individuelles des baleines connues (Portraits de baleines).

Aujourd’hui c’est au large que se trouvent les animaux.

Tout d’abord le rorqual à bosse Aramis, accompagnée d’un autre rorqual à bosse se tiennent en aval de K51. Mais pour cette journée, nous concentrons notre effort d’échantillonnage sur les rorquals communs et sur les rorquals bleus.

Et c’est d’ailleurs à 5 milles marins au large de la baie de Bon-Désir, que nous rencontrons deux rorquals bleus qui restent ensemble pendant tout le temps nécessaire à la photo-identification. Parfois ils sortent même de manière synchronisée. C’est au moment de quitter ces animaux qu’un rorqual commun fait apparition entre les deux rorquals bleus allant dans la direction opposée… spectacle magnifique!

Enfin, pour finir, c’est Bp043 que nous croisons à 4 milles marins au large du quai des Pilotes aux Escoumins. Avec un oeil aguerri, on peut facilement reconnaître ce rorqual commun à sa forme de nageoire dorsale assez peu commune et une légère encoche située dans la partie inférieure de celle-ci.

La comparaison avec les photos du catalogue en rentrant au laboratoire viennent valider cette première intuition qu’il s’agit bien de cet individu.

En mer aujourd’hui: Patrick Bérubé et Timothée Perrero

Carnet de terrain - 26/9/2013

Équipe du GREMM

Dirigée par Robert Michaud, directeur scientifique, l’équipe de recherche du Groupe de recherche et d’éducation sur les mammifères marins (GREMM) étudie en mer les bélugas du Saint-Laurent et les grands rorquals (rorqual à bosse, rorqual bleu et rorqual commun). Le Bleuvet et le BpJAM quittent chaque matin le port de Tadoussac pour récolter de précieuses informations sur la vie des baleines de l’estuaire du Saint-Laurent.

Articles recommandés

Avec l’équipe mobile… au chevet d’une carcasse de béluga

Par Marie-Maude Rondeau Cet été, je suis intervenante pour le Réseau québécois d’urgences pour les mammifères marins (RQUMM). Je fais…

|Carnet de terrain 15/9/2021

Avec les bélugas… pour une première saison de terrain sur la Grande-Île

Par Jaclyn Aubin Cet été, j’ai eu l’immense plaisir de passer deux semaines sur la Grande-Île de Kamouraska en compagnie…

|Carnet de terrain 8/9/2021

Écrire un article de vulgarisation scientifique en 10 étapes faciles

Moi, dans la vie, j’écris de la poésie. Les histoires de baleines, c’est assez nouveau dans mon parcours. Quand j’ai…

|Carnet de terrain 1/9/2021