Ça n’arrive pas souvent

  • 14 / 08 / 2019 Par Marie-Ève Muller

    Au belvédère de la baie Sainte-Marguerite, dans le parc national du Fjord-du-Saguenay, une naturaliste scrute la baie à la recherche de bélugas le 7 aout. Depuis quatre jours, elle n’en voit pas. La présence des baleines blanches dans la baie n’est pas constante. De 2003 à 2016, des observateurs de Parcs Canada ont noté que les bélugas étaient présents dans la baie 66% des jours où eux-mêmes y étaient en juillet et en aout. En observation faunique, la présence des animaux n’est jamais garantie. Elle s’apprête à poser ses jumelles quand un mouvement à la surface attire son attention. Ce n’est pas un dos blanc qu’elle aperçoit, mais bien celui noir d’un petit rorqual! Il s’alimente à la surface. Ça n’arrive pas souvent de voir des petits rorquals à cette hauteur du Saguenay!

    Ça n’arrive pas souvent non plus, d’avoir des semaines sans observation, mais ça arrive. Une observatrice à Havre-Saint-Pierre a beau scruter le large, elle ne voit pas de baleines.

    Ça arrive parfois d’avoir des journées à la météo impropre à la recherche. Trop de vent, des vagues fortes, des orages ou encore une forte pluie peuvent faire annuler la journée ou l’écourter. D’autres fois, les conditions s’alignent pour une journée productive, comme le 11 aout, où l’équipe de la Station de recherche des iles Mingan a pu prendre le large et faire voler son drone pour poursuivre son projet sur les empêtrements. Cette journée-là, l’équipe identifie quatre rorquals à bosse, dont Jigsaw, et neuf rorquals communs. Ils notent aussi la présence de petits rorquals et de marsouins dans le même secteur d’alimentation.

    Tortue luth © René Roy

    Ça, ça arrive vraiment rarement : croiser la route d’une tortue luth! Au large de Cap-des-Rosiers, René Roy photographie le plus gros reptile de la planète. Cette espèce de tortue peut voyager jusqu’à 18 000 kilomètres en une année. Même s’il ne s’agit pas d’un mammifère marin, les observations de cette espèce en voie de disparition doivent être rapportées au Réseau québécois d’urgences pour les mammifères marins au 1-877-7baleine, afin de documenter sa présence et de prévenir les risques qu’elle s’empêtre. Les tortues luths retournent sur terre seulement pour la ponte sur les plages tropicales et subtropicales, on ne devrait donc pas les croiser sur terre au Canada. René Roy photographie aussi des dauphins à flancs blancs, des rorquals bleus, des rorquals communs et des rorquals à bosse lors de son séjour en Gaspésie. Vous pouvez lire le récit de ses rencontres dans son carnet de terrain.

    Du côté de la baie de Gaspé, le nombre d’individus observés a diminué au cours des derniers jours, mais la diversité des espèces demeure : petits rorquals, marsouins, rorquals à bosse, rorquals communs et rorquals bleus ravissent les observateurs. Est-ce que certains individus observés les semaines précédentes sont maintenant rendus dans l’estuaire? Peut-être, puisque le GREMM identifie sept rorquals à bosse différents dans le parc marin du Saguenay–Saint-Laurent. Rorquals communs, petits rorquals, marsouins et bélugas font aussi encore le bonheur des observateurs dans le secteur. Puis, le 14 aout, le GREMM parvient à filmer à nouveau le narval! L’équipe n’est pas encore rentrée à terre, mais on piaffe déjà d’impatience à l’idée de voir les images!

    Cliquez sur les icônes de baleine ou de phoque pour découvrir l’espèce, le nombre d’individus, des informations supplémentaires ou des photos de l’observation.  Pour agrandir la carte, cliquez sur l’icône du coin supérieur droit. 

    Pour faire apparaitre la liste des observations, cliquez sur l’icône du coin supérieur gauche. 

    Légende pour les icônes de baleine

    Bleu pâle: rorqual bleu
    Gris pâle: petit rorqual
    Gris foncé: rorqual commun
    Noir : baleine noire
    Turquoise : rorqual à bosse
    Jaune: espèce inconnue

    Légende pour les icônes de dauphin

    Blanc: béluga
    Bleu marin: dauphin à flancs blancs
    Brun: marsouin commun
    Gris pâle: narval

    Jaune: globicéphale noir
    Noir: épaulard
    Turquoise: dauphin à nez blanc
    Vert kaki: cachalot

    Légende pour les icônes de phoque

    Gris foncé: phoque gris
    Brun: phoque du Groenland
    Turquoise: phoque commun


    Marie-Ève Muller s’occupe des communications du GREMM depuis 2017. Comme rédactrice en chef de Baleines en direct, elle dévore les recherches et s’abreuve aux récits des scientifiques, des observateurs et observatrices. Issue du milieu de la littérature et du journalisme, Marie-Ève cherche à mettre en mots et en images la fragile réalité des cétacés.