Cette semaine dans le Saint-Laurent, les vocalises de bélugas accompagnent les aurores boréales tandis que des petits rorquals attirent l’attention avec leurs comportements spectaculaires.

Les petits rorquals volent la vedette

La présence de petits rorquals donne lieu à bien des observations du côté de Tadoussac! Depuis le Centre d’interprétation des mammifères marins, deux naturalistes en train de diner ont pu observer un petit rorqual dans l’embouchure du Saguenay. Peut-être se nourrissait-il lui aussi? Depuis le traversier entre Baie-Sainte-Catherine et Tadoussac, des membres de l’équipage et des passagers ont pu voir un petit rorqual en plein breach. Le moment a même été filmé! Comme quoi il faut ouvrir l’œil lors de cette traversée du fjord!

Depuis les dunes de Tadoussac, on rapporte la présence d’un rorqual à bosse et d’un rorqual commun, mais ce sont encore une fois les petits rorquals qui volent la vedette. « [ Dans ] une zone où se rassemblent des milliers de goélands et canards au large, les petits rorquals participaient au festin, raconte une passionnée. Nous voyions parfois juste des pectorales dépasser à la surface ou encore quelques acrobaties. »

À Cacouna, plusieurs observations de phoques communs sont répertoriées dans l’outil de visualisation de mammifères marins développé par le Réseau d’observation de mammifères marins (ROMM). N’importe qui peut d’ailleurs contribuer à l’outil, en soumettant des observations citoyennes.

Entre Baie-Comeau et Franquelin, petits rorquals et marsouins sont repérés dans la brume. Un souffle au large de Franquelin laisse croire à la présence d’une grande baleine. Peut-être s’agissait-il du rorqual à bosse qui était en pleine action près de la berge quelques jours plus tôt dans le même secteur?

Une riveraine rapporte la présence de baleines et de phoques près de chez elle : « Un petit rorqual lundi le 13 mai vers 19h30 au large près de l’embouchure de la rivière Brochu à Gallix… il a fait quelques sorties de l’eau très rapides et un phoque commun un peu plus près du rivage.»

Les heures sur l’eau

Une assistante de recherche qui accompagnait un bateau de Pêches et Océans Canada a multiplié les observations de faune marine lors des heures passées sur l’eau. Le 10 mai, sa route dans l’estuaire croise celle de deux petits rorquals en pleine alimentation dans l’embouchure du Saguenay et devant Baie-Sainte-Catherine. Au large de l’ile Verte, elle aperçoit un marsouin commun ainsi qu’un phoque gris dévorant un poisson. Les bélugas sont quant à eux entre 80 et 100 individus éparpillés entre Baie-Sainte-Catherine et Les Bergeronnes. « Ils étaient majoritairement blancs, explique-t-elle, mais il y avait aussi quelques gris. […] En fin de journée on a eu un super groupe de 20 individus. »

Près des Bergeronnes, un rorqual commun est observé. « On a passé 12 heures sur l’eau et on a parcouru beaucoup de milles marins donc ça donne de belles observations comme ça! » Le 16 mai, les bélugas sont encore nombreux un peu partout tandis qu’un petit rorqual nage dans le coin de l’embouchure du Saguenay.

Les dos blancs remplacent les glaces

Les dos blancs sont visibles en grand nombre dans le Saguenay et dans l’estuaire. « Les glaces ont fini de descendre la rivière Saguenay, raconte un citoyen de Tadoussac, mais aujourd’hui, il y a tellement de bélugas qui descendent le Saguenay qu’on dirait encore les glaces du printemps! »

Des randonneurs qui arpentaient les hauteurs des rives de Petit Saguenay ont remarqué des petites taches blanches se mouvant dans l’eau. Il s’agissait sans doute de bélugas! Plus en amont, à la traverse de L’Isle-aux-Coudres, de même qu’à Rivière-du-Loup, des groupes d’entre 8 et 13 individus ont été repérés à de nombreuses reprises.

 

Bélugas en phase avec les aurores boréales

Les voiles colorées des aurores boréales ont enflammé les nuits du 10 et 11 mai dernier. Depuis Tadoussac, un photographe a passé la nuit à arpenter les rives pour capturer ce spectacle en pleine action au-dessus du Saint-Laurent. Il partage d’ailleurs un moment bien particulier, où les bélugas sont venus ajouter une touche de poésie : « J’ai même eu droit à des vocalises de bélugas à Pointe-Noire alors que je photographiais les aurores… La cerise sur le sundae! […] Impossible de ne pas être dans le moment présent devant un tel spectacle son et lumière. Je me demande s’ils ont eu conscience des aurores? » Si ce phénomène n’a normalement lieu que dans le Grand Nord, une tempête solaire a rendu ce spectacle lumineux visible d’un peu partout dans le monde. Depuis les côtes du Saint-Laurent, le ciel se parait de rouge, vert et mauve.

Merci aux collaborateurs et collaboratrices!
Merci aux observateurs et observatrices qui partagent avec nous leur amour pour les mammifères marins! Vos rencontres avec les cétacés et les pinnipèdes sont toujours un plaisir à lire et à découvrir.

Ce sont vos yeux, sur l’eau ou depuis la berge, qui permettent à cette rubrique de voir le jour.

Florentine
Linda Beaupré
Patrice Corbeil
Laetitia Desbordes
Yannick Lapointe
Diane Ostiguy
Mathieu Marzelière
Élizabeth Melis
Camille Némond
Renaud Pintiaux
Pascal Pitre
Christine Stadelmann
Andréanne Sylvain
Marielle Vanasse

Et à tous les autres!

Merci aussi aux équipes qui partagent leurs observations :
Station de recherche des Îles Mingan (MICS)
Réseau d’observation des mammifères marins (ROMM)
Réseau québécois d’urgence pour les mammifères marins (RQUMM)
Groupe de recherche et d’éducation sur les mammifères marins (GREMM)

Vous souhaitez vous aussi partager vos observations?
Vous avez observé des mammifères marins dans le fleuve Saint-Laurent? Qu’il s’agisse d’un souffle au large ou de quelques phoques, écrivez-nous et envoyez-nous vos photos à [email protected]!

Observations de la semaine - 16/5/2024

Andréanne Forest

Andréanne Forest est rédactrice en chef de Baleines en direct depuis mai 2022. Après des études en environnement et en biologie, elle se tourne vers la communication scientifique dans l’objectif de rendre la science à la fois accessible et amusante. Andréanne souhaite mettre en lumière la démarche d’acquisition de connaissance tout en transmettant le désir d’apprendre.

Articles recommandés

Les pieds sur terre, les yeux vers le large

Le blanc des bélugas réfléchit les rayons du soleil dans l’estuaire, les petits rorquals abondent, le rorqual à bosse Irisept…

|Observations de la semaine 13/6/2024

En prendre plein les fanons

Qu’elles mangent du krill, du poisson ou des invertébrés, les baleines viennent s’alimenter dans l’immense buffet que constitue le Saint-Laurent.…

|Observations de la semaine 7/6/2024

Le retour d’une vedette : Tic Tac Toe est dans l’estuaire

Le rorqual à bosse Tic Tac Toe a été observé dans le parc marin du Saguenay–Saint-Laurent pour la première fois…

|Observations de la semaine 30/5/2024