Un début de saison tardif, mais de grandes retrouvailles…

Suite à une série de problèmes mécaniques, le Bleuvet a enfin repris la mer cette semaine. Il s’agira sans doute de notre début de saison le plus tardif, mais ce sera assurément un bon départ.

Le vent du nord-est nous a contraints à faire nos premières sorties dans la rivière Saguenay. Malgré un territoire de recherche restreint, nous avons déjà pu revoir plusieurs vieilles connaissances. Blanche et Yogi étaient fidèles au rendez-vous comme presque chaque année. Ce sont des animaux bien connus du Saguenay. Nous avons également revu DL9018 et Annakpok, mais c’est Marjo qui a créé la surprise!

Marjo avait été vue pour la dernière fois le 25 juillet 2014, à l’île Rouge. Lors de cette dernière rencontre, son nouveau-né, qui avait été vu la veille avec elle, n’était pas là. Elle était avec un groupe d’une dizaine de mâles qui la bousculaient dans une sorte de « jeu sexuel ». Nous nous sommes demandé ce qui était advenu de son nouveau-né… Est-ce qu’une autre femelle s’en occupait à sa place? Ou bien lui était-il arrivé quelque chose de plus dramatique? L’infanticide est une tactique parfois utilisée par des mâles pour accélérer le retour d’une femelle en condition reproductive. Ces comportements observés chez les dauphins et les chimpanzés n’ont toutefois pas été documentés chez les bélugas.

Le mardi 5 juillet 2016 était la première rencontre avec Marjo depuis cet évènement. Un jeune animal nageait à ses côtés, mais la scène s’est déroulée trop vite pour que nous puissions vérifier si le jeune qui l’accompagnait était un bleuvet, soit un jeune de l’âge que devrait avoir le nouveau-né qui l’accompagnait en 2014. Il faudra attendre d’autres rencontres avec Marjo avant de voir si c’est le même jeune qui se trouve toujours à ses côtés et ainsi écrire la suite de l’histoire de Marjo.

Cliquez sur la carte pour naviguer avec le Bleuvet et découvrez les meilleurs moments de la semaine!

IDENTIFICATIONS DE LA SEMAINE

Marjo — adoptée en 2014 par La grande séduction: les médecins réunis lors du 10e Congrès médical sur la médecine d’urgence en région du CSSS de la Haute-Côte-Nord–Manicouagan,
Yogi — adoptée en 1988 par Bell Canada,
Blanche — adoptée en 2014 par la Municipalité de Tadoussac,
Annakpok — adoptée en 2014 par Canada Steamship Lines,
et DL9018, DL9031, DL0393 et DL01390.

La liste complète des bélugas identifiés nécessite un travail d’appariement minutieux qui sera poursuivi après la saison de terrain.

BLV120820_1123Le Bleuvet est le bateau de recherche du GREMM et de l’Institut national d’écotoxicologie du Saint-Laurent dédié au programme de recherche sur les bélugas du Saint-Laurent. Son équipe, dirigée par Robert Michaud, directeur scientifique du GREMM, est composée de Michel Moisan, Tim Perrero et Simon Moisan.

Carnet de terrain - 14/7/2016

Équipe du GREMM

Dirigée par Robert Michaud, directeur scientifique, l’équipe de recherche du Groupe de recherche et d’éducation sur les mammifères marins (GREMM) étudie en mer les bélugas du Saint-Laurent et les grands rorquals (rorqual à bosse, rorqual bleu et rorqual commun). Le Bleuvet et le BpJAM quittent chaque matin le port de Tadoussac pour récolter de précieuses informations sur la vie des baleines de l’estuaire du Saint-Laurent.

Articles recommandés

Avec les bélugas… et une fin de saison sous les premiers flocons

Carnet de terrain écrit en collaboration avec Laurence Tremblay Une saison de terrain pleine de rebondissements se termine pour l’équipe…

|Carnet de terrain 5/11/2020

Avec les visiteurs… au Centre d’interprétation des mammifères marins en période de COVID-19

Qu’elles se déroulent sur l’eau ou sur la terre, les activités de recherche du Groupe de recherche et d’éducation sur…

|Carnet de terrain 9/9/2020

Avec les bélugas… photographiés de la rive

Depuis 8h le matin, l’assistant de recherche du Groupe de recherche et d’éducation sur les mammifères marins (GREMM), Mathieu Marzelière,…

|Carnet de terrain 3/9/2020