DES ACTIVITÉS SEXUELLES EN DEHORS DE LA PÉRIODE DE REPRODUCTION

Bonne nouvelle pour les veaux! Sur 14 heures avec les bélugas, nous avons effectué quatre recensements et, en tout, 10 veaux ont été observés. Voici un épisode impressionnant de la semaine.

20 août 2015, 12 h 50: Les eaux peu profondes au sud de l’île Rouge nous réservent souvent des rencontres intéressantes. En contournant la pointe ouest de l’île, nous apercevons un troupeau d’une soixantaine d’individus, des adultes et des jeunes. Rapidement, notre attention est attirée par un groupe très agité. De fortes éclaboussures, des coups de queue, des changements de direction brusques et… une tache rose sur un ventre blanc… En s’approchant, nous découvrons que ces bélugas sont engagés dans des activités sexuelles. Ces taches roses sont en fait des pénis. Pendant l’observation, nous en verrons plusieurs. En fait, dix jeunes mâles (de bonnes tailles, mais sans être entièrement blancs) entourent une jeune femelle. Celle-ci est encore bien grise. Les mâles empêchent la femelle de fuir. Plusieurs tentent de s’accoupler. Bien que nous soyons en dehors de la période de reproduction, les bélugas se reproduisant au printemps, nous apercevons occasionnellement des activités sexuelles en été. Ces séances pourraient être une sorte d’entrainement! La participation de plusieurs mâles n’est pas non plus inhabituelle. Étant donné que les femelles adultes peuvent donner naissance à un veau seulement une fois tous les trois ans, chaque année il y a beaucoup moins de femelles disponibles pour la reproduction que de mâles désireux de transmettre leurs gènes. Nous croyons que la formation de bandes de compagnons chez les bélugas adultes mâles est en fait une stratégie de collaboration pour monopoliser l’accès aux femelles en période de reproduction. En été, les jeunes mâles pourraient s’entrainer à ces activités essentielles.


Cliquez sur la carte pour naviguez avec le Bleuvet et découvrez les meilleurs moments de la semaine!

IDENTIFICATION DE LA SEMAINE

Annakpok – adopté en 1992 par Canada Steamship Lines,

DL0058 – disponible pour adoption,

et DL9031, DL0473, DL1610, DL2217 …

La liste complète des bélugas identifiés nécessite un travail d’appariement minutieux qui sera poursuivi après la saison de terrain.

BLV120820_1123Le Bleuvet est le bateau de recherche du GREMM et de l’Institut national d’écotoxicologie du Saint-Laurent dédié au programme de recherche sur les bélugas du Saint-Laurent. Son équipe dirigée par Robert Michaud, directeur scientifique du GREMM est composée de Michel Moisan, Tim Perrero et Simon Moisan.

Carnet de terrain - 18/9/2015

Équipe du GREMM

Dirigée par Robert Michaud, directeur scientifique, l’équipe de recherche du Groupe de recherche et d’éducation sur les mammifères marins (GREMM) étudie en mer les bélugas du Saint-Laurent et les grands rorquals (rorqual à bosse, rorqual bleu et rorqual commun). Le Bleuvet et le BpJAM quittent chaque matin le port de Tadoussac pour récolter de précieuses informations sur la vie des baleines de l’estuaire du Saint-Laurent.

Articles recommandés

Avec les visiteurs… au Centre d’interprétation des mammifères marins en période de COVID-19

Qu’elles se déroulent sur l’eau ou sur la terre, les activités de recherche du Groupe de recherche et d’éducation sur…

|Carnet de terrain 9/9/2020

Avec les bélugas… photographiés de la rive

Depuis 8h le matin, l’assistant de recherche du Groupe de recherche et d’éducation sur les mammifères marins (GREMM), Mathieu Marzelière,…

|Carnet de terrain 3/9/2020

Tout ce qu’il y a dans un nom : étudier les cris des bélugas sauvages

Par Valeria Vergara, chercheuse affiliée à Ocean Wise Ce billet a d’abord été publié sur le blogue d’Ocean Wise en…

|Carnet de terrain 24/8/2020