Des phoques du Groenland, des phoques communs et des bélugas ont été aperçus dans la dernière semaine depuis la rive nord du Saint-Laurent. Ces fidèles représentants des pinnipèdes et des cétacés font partie des irréductibles résidents hivernaux toujours présents en cette fin février.

Les chanceuses et les chanceux qui ont l’occasion de voir un phoque sur les glaces ou une baleine blanche nageant tranquillement dans le Saint-Laurent sont toujours aussi émerveillés. Pour celles et ceux qui reviennent malheureusement bredouilles de leurs sessions d’observation, ce n’est pas par manque de persévérance! Ils peuvent scruter attentivement le large pendant de longs moments à la recherche de taches sombre sur les glaces ou de dos blancs dans l’eau. D’autres doivent toutefois prendre leur mal en patience lorsque les glaces recouvrent la côte et que l’horizon demeure immobile. Comme quoi les cétacés et les pinnipèdes sont bien imprévisibles!

Sur la rive nord du Saint-Laurent

Aux Escoumins, quelques phoques du Groenland étaient présents sur les glaces dans les derniers jours. Les phoques du Groenland mettent bas en plein hiver, principalement au large de Terre-Neuve et du Labrador, et à proximité des Îles de la Madeleine.  Une riveraine raconte avec passion ses observations de la dernière semaine: « Au moins une dizaine de bélugas répartis dans plusieurs groupes! Ils s’en allaient dans la direction amont, donc vers Tadoussac. Pas trop loin, il y en a même qui montraient la caudale en plongeant, avec deux phoques du Groenland et un commun! Dimanche au cap de Bon-Désir, phoques du Groenland, phoques communs et 4-5 bélugas!»

À Tadoussac, un groupe de 4 bélugas nageait tranquillement devant les dunes. Mardi le 28 février, un petit phoque commun nageait tranquillement à travers les glaces, devant le Centre d’interprétation des mammifères marins (CIMM), fermé pour l’hiver. Le sculpteur Yves Chabot, qui était de passage au CIMM pour effectuer une réparation sur les sculptures de bélugas grandeur nature du Jardin de la grève, a eu l’occasion de repérer une caudale de béluga depuis le traversier! Dans l’après-midi, c’étaient les oiseaux marins qui brassaient de l’air dans le secteur. « On a assisté à une petite bagarre entre un harle huppé et un goéland, raconte une naturaliste qui travaillait dans les bureaux. Le goéland essayait de lui voler sa nourriture, c’était assez intense!»

Rêver de baleines

Avec mars qui pointe le bout de son nez et les temps doux qui s’approchent inévitablement, on peut se permettre de rêver un peu à la saison des baleines. Partis dans les eaux plus chaudes pour l’hiver, ces gros mammifères marins entameront bientôt leur migration, puisque pour certaines espèces, comme le petit rorqual, ils peuvent être de retour dans le Saint-Laurent dès la fin mars! Puis, les rorquals bleus, les rorquals communs, les rorquals à bosse et les marsouins communs arriveront tour à tour. En revanche, comme la migration des baleines est encore méconnue, il est difficile de prédire avec exactitude quand elles arriveront. Malgré tout, il est possible de rêver un peu, non?

 

Partagez vos observations!

Vous avez observé des mammifères marins dans le fleuve Saint-Laurent? Qu’il s’agisse d’un souffle au large ou de quelques phoques, écrivez-nous et envoyez-nous vos photos à [email protected]!

Observations de la semaine - 2/3/2023

Andréanne Forest

Andréanne Forest est rédactrice en chef de Baleines en direct depuis mai 2022. Après des études en environnement et en biologie, elle se tourne vers la communication scientifique dans l’objectif de rendre la science à la fois accessible et amusante. Andréanne souhaite mettre en lumière la démarche d’acquisition de connaissance tout en transmettant le désir d’apprendre.

Articles recommandés

Retour des baleines dans l’estuaire

Deux rorquals communs, quantité de bélugas, plusieurs petits rorquals, un rorqual à bosse… le décompte des baleines observées dans le…

|Observations de la semaine 18/4/2024

Les mammifères marins dans l’éclipse

Les bords du fleuve Saint-Laurent ont été bercés par des lumières de coucher de soleil lors de l’éclipse du 8…

|Observations de la semaine 11/4/2024

Des baleines d’avril

« Des rorquals communs aux Escoumins », commente une observatrice assidue, mais tout de même impressionnée : « Leurs souffles puissants…

|Observations de la semaine 4/4/2024