Fin 2014, le Groupe de recherche et d’éducation sur les mammifères marins (GREMM) et ses collaborateurs du Projet Béluga Saint-Laurent relançaient la campagne Adoptez un béluga au profit de la recherche sur les bélugas du Saint-Laurent. Depuis, 24 bélugas ont trouvé des parrains. Parmi ceux-ci, les maires de Québec et de Montréal, MM. Régis Labeaume et Denis Coderre, le ministre du Développement durable, de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques, monsieur David Heurtel, Mylène Paquette, Canadian Steamship Lines et plusieurs entreprises québécoises et canadiennes.

Des initiatives originales

Dès son lancement, un mouvement solidaire s’est déployé autour des villes de Québec, Montréal, Lévis et des municipalités de Tadoussac, Châteauguay, Salaberry-de-Valleyfield et Beauharnois pour l’adoption d’un groupe de 10 bélugas par une quarantaine de municipalités riveraines du Saint-Laurent. «Parce que nous croyons à l’importance d’un Saint-Laurent en santé, parce que les bélugas en sont le symbole le plus éloquent, nous soutenons avec enthousiasme la campagne Adoptez un béluga», a déclaré M. Labeaume. Par la voie du concours Notre béluga s’appelle…, les élèves d’une centaine de classes d’écoles primaires du Québec ont proposé des noms pour ces 10 bélugas : BélibecSplash et compagnie.

Les fondateurs de Les Bières Bélugas Ltée ont lancé une bière Golden Ale en juin dans le but d’adopter le béluga AL. Des groupes d’étudiants se sont mobilisés pour prendre part au mouvement. « En adoptant un béluga, ce n’est pas seulement un animal marin que nous protégeons, mais nous aidons à préserver tout ce qui les entoure », explique Marie-Pier Raymond, instigatrice de l’adoption de DL0217 par les étudiants du Cégep Édouard-Montpetit dans la région de Montréal. D’autres citoyens ont choisi de s’impliquer pour l’adoption collective de la femelle Athéna : Connor Smith-Hott, âgé de 6 ans, a remis un chèque de 50 $ lors de sa visite à Tadoussac, soit l’entièreté du contenu de sa tirelire et Jonah Gapes, étudiant en 4e secondaire à Jonquière, a amassé à lui seul 1000 $.

Appel pour une famille élargie

La première campagne d’adoption lancée en 1988 avait permis à 122 bélugas de trouver des parrains. Aujourd’hui, une nouvelle famille voit le jour, et Robert Michaud, président et directeur scientifique du GREMM, aspire à la voir grandir. «Malgré des mesures de conservation ont été prises et la protection d’une partie de son habitat, la population des bélugas du Saint-Laurent décline. Nous observons des mortalités inexpliquées de nouveau-nés. Plus que jamais, ils ont besoin de nous », rappelle M. Michaud.

Pour en savoir plus :

Le bulletin Avec les bélugas, automne-hiver 2015 volume 1

Le bulletin Des nouvelles de notre béluga, saison 2015

La campagne Adoptez un béluga

Actualité - 23/2/2016

Josiane Cabana

Josiane Cabana a été directrice du Centre d’appels du Réseau québécois d’urgences pour les mammifères marins de 2011 à 2018. Entre les cas de mammifères marins morts ou en difficulté auxquels elle répond, elle aime prendre le temps de sensibiliser les riverains aux menaces qui pèsent sur ces animaux. Biologiste de formation, elle s’implique au sein du GREMM depuis plus de 15 ans, toujours avec la même passion!

Articles recommandés

Consultation publique sur le bruit marin: exprimez-vous!

Le ministère des Pêches et des Océans du Canada organise une consultation publique relative à l’impact des bruits dans les…

|Actualité 20/10/2020

Hybride rorqual commun-rorqual bleu: un nouvel enjeu pour la conservation ?

L’existence des hybrides issus du croisement entre les deux plus gros animaux du monde — soit le rorqual commun et…

|Actualité 28/9/2020

Semaine de la culture scientifique: la biodiversité à célébrer!

Avez-vous pris récemment quelques minutes pour observer un coin de verdure dans votre quartier? Si vous tentiez de compter les…

|Actualité 22/9/2020