Piccolo

- The Fairmont Chateau Whistler
  • No d'identification : DL0112
  • Sexe : Mâle
  • Naissance : Vers 1981
  • Connu depuis : 1988
  • Adopté mâle : 1999
0112_D_BL91-059-12-1
0112_D_BL95-181-07-1
0112_D_BLV030701_1091_0
0112_G_BL91-058-26-1
0112_G_BL96-163-15 0
0112_G_BL96-210-34-1

Portrait

Pour reconnaitre Piccolo il faut se concentrer sur les détails de sa crête dorsale, une encoche au milieu, suivie de deux petites excroissances et un long plateau. Il a également une petite tache grise sur le flanc gauche.

Lors de notre première rencontre en 1988, Piccolo était légèrement gris. Il est devenu blanc autour de 1995. Il serait donc né vers 1981.

Sa forte taille et ses habitudes nous laissent croire hors de tout doute qu’il s’agit d’un mâle. Ses fréquentations suggèrent qu’il appartient à l’un des deux réseaux de mâles du fjord du Saguenay et son embouchure.

Clin d’œil

Nous avons souvent observé Piccolo vers la portion aval de l’estuaire. Il est régulièrement trouvé dans le secteur du chenal Laurentien, au large des Bergeronnes et du cap de Bon-Désir. Comme les autres mâles de la population, Piccolo est souvent repéré pendant la saison estivale dans des bandes composées essentiellement de mâles. À l’occasion, ces bandes se joignent à des troupeaux de juvéniles ou encore à des femelles accompagnées de jeunes pour former de grands troupeaux mixtes.

Observé(e) régulièrement avec:

Historique des observations de Piccolo

Dernières nouvelles

  • 6 OCTOBRE 2003

    Piccolo nage parmi un troupeau d’une soixantaine d’individus dans le fjord du Saguenay. Le groupe semble être principalement composé d’adultes qui examinent notre embarcation, mais nous observons quelques jeunes gris. Finalement, les animaux se cantonnent dans l’embouchure du Saguenay.

    Nous n’avons pas revu Piccolo depuis cette observation. Est-il mort? Est-il demeuré invisible à l’œil du chercheur pendant tout ce temps? Chose certaine, son histoire demeure une source d’informations précieuses pour nos connaissances sur cette population fragile.

    Mise à jour : 7 novembre 2017

Le parrain