Plusieurs observations de baleines noires ont été rapportées au cours de l’été à différents endroits dans le golfe du Saint-Laurent. Pour documenter leur présence, M•Expertise Marine et ÉcoMaris s’allient et proposent une expédition en Gaspésie à bord du voilier Roter Sand pour une mission d’inventaire faite en collaboration avec des experts de la NOAA et du New England Aquarium (l’équipe de la chercheuse Moira Brown) des États-Unis. Du 15 au 22 août, un groupe de chercheurs se trouve à bord du voilier, qui a quitté Gaspé, pour naviguer au large de la côte sud de la Gaspésie et dans la baie des Chaleurs. L’équipe réalise notamment des transects pour en savoir plus sur la présence et la distribution des baleines et fait de la photo-identification des individus rencontrés. Des stagiaires les ont rejoint à bord pour en apprendre davantage sur la recherche et la conservation des baleines, et particulièrement découvrir la baleine noire de l’Atlantique Nord, cette fameuse baleine au statut menacé.

En effet, la baleine noire de l’Atlantique Nord est une espèce en voie de disparition. Décimée par la chasse, cette population ne comptait qu’un peu plus de 300 individus il y a quelques décennies. Suite à de bonnes années de recrutement, cette population est aujourd’hui estimée à environ 500 individus. Toutefois, elle demeure l’une des populations les plus en péril dans le monde. Chaque année, les baleines noires migrent vers les eaux chaudes de la Floride et de la Géorgie pour se reproduire et se trouvent à nos latitudes l’été pour s’alimenter intensément. «60% des individus de cette petite population sont connus pour visiter la baie de Fundy en été. Mais où vont les autres? La baie des Chaleurs et le sud du golfe du Saint-Laurent pourraient être la clé de ce mystère. Nous partons en mission pour les trouver», explique Lyne Morissette, chercheuse en écologie des mammifères marins et PDG de M – Expertise Marine, et instigatrice de l’Expédition à voile à la recherche des baleines noires en Gaspésie.

 Pour en savoir plus:

Lire le communiqué de presse de l’expédition

À propos de M•Expertise Marine

À propos d’ÉcoMaris

La baleine noire de l’Atlantique Nord

Actualité - 18/8/2015

Équipe du GREMM

Dirigée par Robert Michaud, directeur scientifique, l’équipe de recherche du Groupe de recherche et d’éducation sur les mammifères marins (GREMM) étudie en mer les bélugas du Saint-Laurent et les grands rorquals (rorqual à bosse, rorqual bleu et rorqual commun). Le Bleuvet et le BpJAM quittent chaque matin le port de Tadoussac pour récolter de précieuses informations sur la vie des baleines de l’estuaire du Saint-Laurent.

Articles recommandés

Consultation publique sur le bruit marin: exprimez-vous!

Le ministère des Pêches et des Océans du Canada organise une consultation publique relative à l’impact des bruits dans les…

|Actualité 20/10/2020

Hybride rorqual commun-rorqual bleu: un nouvel enjeu pour la conservation ?

L’existence des hybrides issus du croisement entre les deux plus gros animaux du monde — soit le rorqual commun et…

|Actualité 28/9/2020

Semaine de la culture scientifique: la biodiversité à célébrer!

Avez-vous pris récemment quelques minutes pour observer un coin de verdure dans votre quartier? Si vous tentiez de compter les…

|Actualité 22/9/2020