Un rorqual commun s’échoue dans la baie des Îles de Mai

  • Une carcasse de rorqual commun s'échoue dans la baie des Îles de Mai © Robert Rogers
    11 / 09 / 2018 Par Anthony François - /

    Une carcasse de rorqual commun a été découverte dans la baie des Îles de Mai, à proximité de Port-Cartier le 7 septembre dernier. Le témoin a pu nous fournir rapidement des photos de la carcasse, qui nous ont permis de confirmer qu’il s’agissait d’un rorqual commun mâle.

    Le pénis sorti de la fente génitale du rorqual commun a permis de confirmer qu’il s’agit d’un mâle. © Martin Bourque

    Un bénévole du Réseau québécois d’urgences pour les mammifères marins s’est rendu sur les lieux afin de documenter la situation. Mesures, étiquetage de la carcasse afin de pouvoir l’identifier à nouveau si elle repartait avec la marée et documentation visuelle du corps sont les informations que nous avons pu retirer de cette première intervention. À la demande de Pêches et Océans Canada, la carcasse a été échantillonnée le lendemain. Des morceaux de peau, de gras et de muscles ont été collectés et serviront pour des analyses génétiques (peau), et sur l’alimentation (muscle) mais aussi des analyses toxicologiques (gras et peau) pour établir le profil de contamination de l’animal. Le positionnement de la baleine, avec la mâchoire inférieure pressant sur la tête, a rendu l’extraction des fanons laborieuse.

    Les fanons d’un de rorqual commun échoué dans la baie des Îles de Mai © Martin Bourque

    L’intervention a d’ailleurs été interrompue par l’arrivée d’un visiteur à quatre pattes. En effet, un ours s’est approché du site de l’échouage, surement intrigué par les fortes odeurs dégagées par la carcasse.

    Compte tenu de l’état de décomposition avancé de l’animal, il n’y a pas de nécropsie planifiée pour cette carcasse.

    Pour en savoir plus :

    Sur les nécropsies et l’échantillonnage : De la mer au labo (Baleines en direct, 2017)

    Des retardateurs de flammes dans les baleines du Saint-Laurent (Baleines en direct, 2016)

    Analyse des isotopes stables et des acides gras (Baleines en direct, 2012)


    Anthony François est assistant de recherche au GREMM et préposé au Centre d’appels du Réseau québécois d’urgences pour les mammifères marins (RQUMM) depuis 2017. Biochimiste et biologiste de formation, il réalise l’importance de la vulgarisation scientifique et de la sensibilisation du public au cours de sa maitrise. Anthony tient la chronique d’Urgences Mammifères Marins.