Trous dans la brume…

  • © Renaud Pintiaux
    13 / 09 / 2013 Par Équipe du Bleuvet

    Le Bleuvet est un bateau du GREMM. Il est dédié au programme de recherche à long terme sur les bélugas du Saint-Laurent.

     

     

    On voudrait pas paraitre difficiles, mais on se désole vraiment de la météo… Pluie, vents forts, brume, le territoire des bélugas subit toutes les intempéries ces derniers jours, un gros frein pour le projet de Véronique Lesage, auquel nous participons jusqu’au 23 septembre. Aujourd’hui, en mi-journée, on a décidé de sortir malgré tout, à deux équipes, comme c’est prévu jusqu’au 17. On cherche les trous dans la brume! Jusqu’à présent (15h30) Le Bleuvet a été plus chanceux que Le Québécois: entre la bouée K-51 et la pointe aval de l’île Verte, on a eu une une petite fenêtre pour travailler avec un groupe d’adultes et de jeunes, y compris plusieurs jeunes de l’année, et nous avons réussi une biopsie. Le Québécois a poussé vers l’estuaire moyen, un refuge pour les femelles et les jeunes et un secteur important pour atteindre les objectifs du projet, mais ils sont présentement dans du gros temps aux environs du cap de la Tête au Chien. Demain, on annonce du 20 à 30 noeuds et des averses… On surveille tout ça de près… Au moment d’écrire ces lignes, un phoque gris nous observait de ces gros yeux globuleux avant de plonger sous la surface, dans un monde où les conditions météo n’ont plus beaucoup d’importance!

    En mer aujourd’hui:

    À bord du Bleuvet: Michel Moisan, Renaud Pintiaux et Léonie Mercier (GREMM)

    À bord du Québécois: Véronique Lesage (IML-MPO) et Greg O’Corry Crowe (Florida Atlantic University)