Sept-Îles devient le premier port entièrement Alliance verte en Amérique du Nord

  • 08 / 12 / 2011 Par Christine Gilliet – Mots et Marées -

    Avec la venue de deux nouveaux participants, les terminaux de la Compagnie minière IOC et de la pétrolière Esso, et d´un partenaire expéditeur, l´aluminerie Alouette, tous les intervenants du Port de Sept-îles, terminaux et usagers, ont adhéré au programme environnemental de l´Alliance verte. Sur la base d´une initiative volontaire, ils s´engagent dans une démarche de développement durable.

    Le programme environnemental de l´Alliance verte cible, parmi sept enjeux prioritaires, la réduction des gaz à effet de serre et des résidus de cargaison, les conflits d´usage (bruit, poussière, odeur et pollution lumineuse) et la gestion des eaux huileuses. Les participants acceptent de se soumettre à un processus rigoureux de vérification externe pour valider et renforcer la crédibilité des résultats obtenus. Ce programme est ouvert à toute compagnie ayant des activités de transport maritime au Canada ou aux États-Unis.

    Un des plus importants ports du Canada accessible à l´année

    Situé sur la rive nord du golfe du Saint-Laurent, le Port de Sept-îles est le plus important port minéralier du Canada au cœur des principales routes maritimes entre l´Amérique du Nord, l´Europe et l´Asie avec un accès facile tout au long de l´année à l´entrée du fleuve et vers les Grands Lacs. Près de 30 millions de tonnes de marchandises y sont manutentionnées, principalement du minerai de fer, mais aussi de l´alumine, aluminium, coke de pétrole, pierre à chaux, produits pétroliers. Il supporte également des services maritimes de courtes distances novateurs, tels que le service de transport par barge pour l´aluminium et un service de traversier-rail pour les cargaisons ferroviaires.

    Le Port de Sept-îles a collaboré au sein du comité Environnement de la Société de développement économique du Saint-Laurent (SODES) pour façonner la politique-cadre menant, en 2007, à la création de l´Alliance verte. « Le Port de Sept-îles a une préoccupation constante de l´environnement, et ce, en amont de tous ses projets de développement pouvant avoir un impact sur les habitats naturels », explique Pierre D. Gagnon, son président-directeur général. « De réunir tous les partenaires du Port au sein de l´Alliance verte démontre la volonté du milieu maritime d´unir ses actions et de pousser dans la même direction, soit celle de l´amélioration continue et de l´excellence environnementale », ajoute-t-il.

    Le leadership environnemental, un des enjeux du programme

    « Il faut féliciter les nouveaux membres de leur engagement environnemental et souligner le rôle de leader qu´a joué le Port de Sept-îles afin de rallier ainsi tous les intervenants de son milieu », souligne David Bolduc, directeur général de l´Alliance verte. « Cette démarche, ajoute-t-il, renforce le programme environnemental de l´Alliance verte et permet de continuer notre travail pour réduire encore davantage l´empreinte environnementale de l´industrie maritime. »

    L´Alliance verte regroupe plus de 140 membres, dont une soixantaine de participants (armateurs, ports, terminaux et chantiers maritimes). Elle a reçu le prestigieux prix international Initiative environnementale de l´année aux Sustainable Shipping Awards 2011 à Londres et a le soutien de plusieurs ministères et groupes environnementaux comme le World Wildlife Fund.[Alliance verte, Port de Sept-îles]

    Pour en savoir plus:

     

    Sur le site de l’ Alliance verte : Le Port de Sept-îles est le premier entièrement Alliance verte