Lorsqu’une baleine plonge sous la surface de l’eau, elle ne laisse pour seul indice une nappe ovale d’eau calme, qui persiste parfois pendant plusieurs minutes. C’est ce qu’on appelle «le pas» de baleine.

Selon les analyses de biologistes et de mathématiciens, le mouvement de la queue des baleines génère un vortex, qui à son tour, crée un effet « brise-lame » atténuant les petites vagues à la surface de l’eau. Ce serait ainsi que le «pas» des baleines se formerait à la surface de l’eau.

Les baleines en questions - 20/12/2012

Équipe du GREMM

Dirigée par Robert Michaud, directeur scientifique, l’équipe de recherche du Groupe de recherche et d’éducation sur les mammifères marins (GREMM) étudie en mer les bélugas du Saint-Laurent et les grands rorquals (rorqual à bosse, rorqual bleu et rorqual commun). Le Bleuvet et le BpJAM quittent chaque matin le port de Tadoussac pour récolter de précieuses informations sur la vie des baleines de l’estuaire du Saint-Laurent.

Articles recommandés

Pourquoi les baleines noires de l’Atlantique Nord n’arrivent-elles pas à se reproduire?

Le taux de naissance des baleines noires de l’Atlantique Nord avoisine leur taux de mortalité. La population, classée en voie…

|Les baleines en questions 9/7/2024

Rorqual boréal et baleine boréale : quelle est la différence?

Malgré leurs noms similaires en français, le rorqual boréal et la baleine boréale sont deux espèces bien distinctes! Pour enlever…

|Les baleines en questions 6/6/2024

Comment faire pour travailler avec les baleines?

Dans quelques semaines, les scientifiques sillonneront le Saint-Laurent dans l’optique de mieux comprendre les baleines, leur environnement et les menaces…

|Les baleines en questions 1/5/2024