Le bonheur de retourner au large! Une nouvelle saison débute. Retrouver le Fleuve aux grandes eaux, retrouver l’air salin, les vagues et ces paysages à couper le souffle au large de Tadoussac. Soleil, léger Nordet ce samedi.

Le bonheur d’observer deux petits rorquals et plusieurs groupes de bélugas.

Le bonheur de retrouver les oiseaux marins: hareldes kakawis en si grand nombre, les bernaches cravants, les volées de bernaches du Canada migratrices, les couples d’eiders à duvet, les bruyantes mouettes de Bonaparte… Seule ombre au tableau et le fait marquant du jour: des milliers de poissons morts au large. Des milliers de sébastes dérivant le long des barres de courant et faisant la joie des oiseaux marins affamés. Vous trouverez ci-dessous mes photos du jour et une vidéo montrant l’étendue des dégâts, tout en sachant qu’il y a avait bien plus de sébastes morts, ce n’est ici sur ces images que la pointe de l’iceberg. Les chercheurs nous indiqueront sans doute dans les prochains jours la ou les causes de cette hécatombe impressionnante. À suivre…

Note : Un suivi à propos des sébastes a été fait dans la chronique Mortalités dans l’estuaire.

[metaslider id=18904]

Photos: © Renaud Pintiaux

4417_112829709745_3688559_n_modifié-1-e1432474398285Assistant de recherche au GREMM de 2003 à 2009 et de 2012 à 2014, Renaud Pintiaux est un observateur et un photographe passionné. Hiver comme été, de la rive ou en bateau, il saisit toutes les occasions de rencontrer les mammifères marins et les oiseaux du parc marin du Saguenay-Saint-Laurent.

Carnet de terrain - 12/5/2016

Renaud Pintiaux

Assistant de recherche au GREMM de 2003 à 2009 et de 2012 à 2014, Renaud Pintiaux est un observateur et un photographe passionné. Hiver comme été, de la rive ou en bateau, il saisit toutes les occasions de rencontrer les mammifères marins et les oiseaux du parc marin du Saguenay-Saint-Laurent.



Articles recommandés

À la rencontre d’un petit rorqual : échantillonner une carcasse avec Urgences mammifères marins

Je suis sur le traversier entre Trois-Pistoles et Les Escoumins, quand je reçois un appel. À vrai dire, je l’ai…

|Carnet de terrain 18/7/2024

Un porte-conteneur en détresse dans l’estuaire : le RQUMM sur le pied d’alerte

7 coups brefs et un coup long « J’ai été réveillé par sept coups brefs suivis d'un coup long. C’est le…

|Carnet de terrain 14/3/2024

Des baleines en chair et en os!

Vendredi matin, 22 septembre 2023 Attention, âmes sensibles s’abstenir! Je me réveille peu après le lever du soleil, l'obscurité s’étant…

|Carnet de terrain 3/11/2023