Pourquoi les rorquals à bosse ont des nageoires pectorales si particulières ?

  • Nageoire pectorale du rorqual à bosse Siam
    © Renaud Pintiaux
    14 / 01 / 2014 Par Marie-Sophie Giroux

    Le rorqual à bosse se démarque par ses longues nageoires pectorales qui peuvent atteindre le tiers de la longueur du corps. Il s´agirait du plus grand appendice dans le règne animal. Cet attribut explique d´ailleurs son nom scientifique, Megaptera novaeangliae, signifiant « grandes ailes de la Nouvelle-Angleterre », en référence aussi à l´endroit où l´espèce a été décrite pour la première fois par les baleiniers.

    Les nageoires pectorales des baleines ont évolué à partir des membres avant d’un mammifère terrestre, et on retrouve les mêmes os. Il y a cependant des différences: le seul point d’articulation est au niveau de l’épaule et certains os sont plus courts alors que d’autres plus longs; les phalanges sont particulièrement allongées chez le rorqual à bosse, et plus nombreuses que chez les mammifères terrestres. Les os de la «main» sont noyés dans un tissu fibreux, rigide et résistant, et on ne distingue pas les «doigts».

    Ces « bras » servent généralement de gouvernail et de stabilisateur aux baleines, mais plusieurs hypothèses ont été émises pour expliquer l´évolution des nageoires pectorales démesurées du rorqual à bosse. Deux théories persistent. La première avance que ces appendices, qui représentent une grande surface, seraient fort utiles pour la thermorégulation chez cette espèce qui migre d´un climat froid à un climat chaud. La seconde souligne la manœuvrabilité exceptionnelle qu´offrent de longues nageoires. Les rorquals à bosse ont en effet des comportements exubérants dans lesquels les nageoires pectorales sont souvent impliquées tels que des tours sur eux-même ainsi que des boucles sous l´eau; ces comportements seraient facilités par la grande manœuvrabilité et le contrôle qu´offrent les nageoires pectorales. De plus, en saison de reproduction, les mâles se servent de leurs nageoires pour les combats ou pour couper la route à leurs compétiteurs.

    Autre particularité du rorqual à bosse: la bordure dentelée extérieure des nageoires faciliterait le déplacement de la baleine lors de l´encerclement des proies en minimisant la friction dans l´eau. Cette morphologie pourrait même avoir des applications technologiques et inspirer la conception des turbines, hélices, ailes d’avion, etc.

    Pour voir les longues nageoires pectorales du rorqual à bosse Siam :

    • Crédit: © GREMM

    En savoir plus

    Sur le site de Ask Nature (en anglais seulement): Flippers provide lift, reduce drag: humpback whale