Certaines femelles baleines à dents vivent jusqu’à 100 ans même si elles ne peuvent plus transmettre leur matériel génétique après la ménopause survenant vers 50 ans. Ces femelles ondontocètes font partie des rares animaux, comme les humains et les primates, à vivre très longtemps après l’arrêt de leurs capacités reproductrices. Du point de vue de l’évolution, ce phénomène soulève bien des questions.

La réponse se trouverait au cœur de l’investissement parental qui demande beaucoup d’énergie. N’étant plus féconde, la « grand-mère » consacre alors son énergie à aider sa fille à s’occuper de ses jeunes. Ceux-ci auront plus de chance de survivre et de transmettre à leur tour leur héritage génétique. Ce type de prise en charge des jeunes par les grand-mères s’observe notamment chez les globicéphales et les épaulards.

Chez les épaulards, le lien entre les femelles et les jeunes est encore plus complexe. Il est si important que les jeunes mâles ont 14 fois plus de risque de mourir l’année suivant la mort de leur mère. Pourquoi? Les mères et les grand-mères, en vivant plus longtemps, assurent la survie de leurs fils ou petits-fils même si elles ont perdu leur fertilité. Elles les assistent dans la recherche de proies, les techniques de chasse – les épaulards ayant des techniques de chasse très spécialisées, ou à tout autre stade important de leurs apprentissages.

Les baleines en questions - 11/8/2014

Camille Bégin Marchand

Camille Bégin Marchand a travaillé au GREMM de 2013 à 2018. Elle a commencé comme naturaliste au Centre d’interprétation des mammifères marins, mais son intérêt pour l’écriture scientifique l’a menée à travailler comme rédactrice pour Baleines en direct. Passionnée par la biologie et amoureuse de la région, elle fait aussi une maitrise en sciences de la forêt en collaboration avec l’Observatoire d’Oiseaux de Tadoussac.

Articles recommandés

Qu’est-ce que ça mange, les épaulards?

On a tous en tête les épaulards, super-prédateurs de nos océans qui peuvent s’attaquer aux plus grands animaux de la…

|Les baleines en questions 3/5/2022

Les rorquals bleus sont-ils vraiment bleus?

Cela pourrait sonner comme une drôle de question! Après tout, la couleur bleue de Balaenoptera musculus ne constitue-t-elle pas, outre…

|Les baleines en questions 11/4/2022

Les biopsies des bélugas sont-elles dérangeantes?

Depuis 1994, l’équipe de recherche du GREMM mène un programme de collecte à long terme de biopsies sur la population…

|Les baleines en questions 15/3/2022