Plus de « petits » petits rorquals?

  • Un petit rorqual et un veau © Renaud Pintiaux
    Un petit rorqual et un veau © Renaud Pintiaux
    14 / 10 / 2017 Par Marie-Sophie Giroux - /

    Certains l’ont remarqué. L’équipe du Mériscope, qui photo-identifie les petits rorquals de l’estuaire depuis 2001, arrive au même constat: il semble y avoir plus de jeunes petits rorquals cet été dans le parc marin. Le nombre total de jeunes observés demeure toutefois inconnu, renseigne les chercheurs, dû à la grande complexité de les reconnaitre. Ces petits rorquals viennent au monde l’hiver dans les Caraïbes, avec une taille de près de 2,5 m et un poids d’environ 350 kg. Adulte, le petit rorqual mesure de 6 à 9 mètres en moyenne. Dès ses premiers moments de vie, le petit rorqual doit nager rapidement pour suivre sa mère. Elle l’allaite entre 4 à 5 mois jusqu’à ce qu’il atteigne une taille d’environ 5 m. Les paires mère-baleineau se dissocient ensuite, généralement dès le sevrage, avant d’arriver sur les aires d’alimentation estivales. Ce lien entre mère et nouveau-né est le plus court parmi les cétacés à fanons.

     


    Marie-Sophie Giroux s’est jointe au GREMM en 2005. Elle détient un baccalauréat en biologie marine et un diplôme en Éco-conseil. Chef naturaliste, elle supervise et coordonne l’équipe qui travaille au Centre d’interprétation des mammifères marins et rédige pour Baleines en direct. Aux visiteurs du CIMM ou aux lecteurs, elle aime raconter « des histoires de baleines ».