Depuis le sauvetage d’une baleine noire empêtrée dans la baie de Fundy au début du mois d’aout, aucun nouveau cas d’empêtrement n’a été signalé. Des baleines noires de l’Atlantique Nord sont aperçues régulièrement dans le golfe du Saint-Laurent au large des côtes de la Gaspésie et du Nouveau-Brunswick. Entre le 5 et le 12 aout, 96 individus ont été dénombrés lors de vol de surveillance aérienne. Des suivis acoustiques sont également réalisés pour affiner le recensement des baleines noires dans le golfe.

Pêches et Océans Canada annonçait, le 5 aout, la fermeture de nouvelles zones de pêches en raison de la présence confirmée de baleine noire. Cette mesure vise à limiter les risques d’empêtrement des baleines noires dans des engins de pêche. La fermeture prend effet le 7 aout et tous engins de pêche présents devraient être retirés. La pêche au crabe, au homard, au flétan du Groenland et à la plie rouge sont interdites. La pêche au flétan de l’Atlantique, au maquereau et au hareng sont permises si les engins de pêche restent sous surveillance. La fermeture des zones de pêche est en vigueur jusqu’à avis contraire.

Des amendes pour limiter la vitesse

Depuis le 28 avril, et ce, jusqu’au 15 novembre, une limitation de vitesse de 10 nœuds est imposée aux navires de plus 20 mètres dans certaines zones de l’ouest du golfe Saint-Laurent. Certains corridors sont fermés lorsque des baleines noires y sont présentes ou lorsque la surveillance de ces corridors ne peut être effectuée. Depuis l’imposition de cette réduction de vitesse, Pêches et Océans Canada a comptabilisé 212 navires ayant une vitesse supérieure à 10 nœuds dans le golfe du Saint-Laurent, ce qui représente moins de 10% de tous les passages enregistrés. Les amendes pour non-respect de la limitation peuvent aller de 6000$ à 25000$. De tous les cas de dépassement de vitesse, seuls 3 ont reçu une amende et 12 sont en cours d’examen.

Actualité - 14/8/2018

Aurélie Lagueux-Beloin

Aurélie Lagueux-Beloin est rédactrice pour Baleines en direct depuis l’été 2018. Aimant autant faire de la science qu’en parler, elle complète sa maitrise en biologie à l’Université du Québec à Montréal ainsi qu’un certificat en journalisme à l’Université de Montréal. Sur les ondes de CISM 89,3 FM, elle coanime l’émission de vulgarisation scientifique Le Lab. Aurélie est touche-à-tout et s’intéresse autant aux baleines qu’aux dinosaures en passant par les bancs de krill!

Articles recommandés

Deux battements par minute sous l’eau: le rorqual bleu a un sacré cardio!

Fait rare dans la recherche sur les cétacés, une équipe a réussi à placer sur le dos d’un rorqual bleu…

|Actualité 6/1/2020

Baleine noire de l’Atlantique Nord: sombre bilan pour 2019 atténué par une mobilisation

L'année 2019 n'a pas été particulièrement réjouissante pour la baleine noire de l’Atlantique Nord, une espèce en voie de disparition…

|Actualité 6/1/2020

Des histoires de baleines pour le temps des Fêtes

L’équipe de Baleines en direct a concocté une liste de lectures pour se plonger dans le monde des baleines.

|Actualité 18/12/2019