Pascolio, petits rorquals et l’arrivée des sternes

  • Pascolio © Renaud Pintiaux
    27 / 05 / 2015 Par Renaud Pintiaux

    Les bélugas sont omniprésents entre Tadoussac et Les Bergeronnes, près des côtes ou plus au large. Le 25 mai près du phare du haut-fond Prince, je repère aux jumelles un individu bien identifiable, grâce à son impressionnante déformation dorsale, Pascolio. Identification aux jumelles et photos confirment la présence de ce béluga très connu et observé pour la première fois… en 1985!

    Les petits rorquals sont un peu plus présents chaque jour. Je compte six individus le 25 mai. Une photo présente l’un de ces géants en plein soleil; une seconde, un individu s’apprêtant à plonger juste devant l’entrée du fjord du Saguenay.

     

    Les observateurs d’oiseaux sont également ravis depuis quelques jours avec l’arrivée des petits pingouins et des guillemots marmettes, de merveilleux alcidés bien présents près des barres de courant. © Renaud Pintiaux© Renaud PintiauxÀ souligner également: l’arrivée des sternes pierregarins et arctiques. Elles sont de passage dans l’estuaire. C’est une courte pause, une dizaine de jours seulement, pour s’alimenter avant de reprendre leur envolée vers les sites de nidification. Très nombreuses, les sternes se reposent sur les bouts de bois flottant ou sur les bouées de navigation.

     

    En attendant l’arrivée des grands rorquals, il y a tant de choses merveilleuses à voir au large, sous le soleil, dans le vent ou sous la pluie. Chaque sortie au large est unique.

    Les photos sont au crédit de Renaud Pintiaux

     

    4417_112829709745_3688559_n_modifié-1Renaud Pintiaux est un observateur et un photographe passionné. Hiver comme été, de la rive ou en bateau, il saisit toutes les occasions de rencontrer les mammifères marins et les oiseaux du parc marin du Saguenay-Saint-Laurent.