Old Harry: le ministre Kent refuse la commission d’examen

  • 18 / 08 / 2011 Par Christine Gilliet – Mots et Marées -

    Le ministre de l’Environnement du Canada opte plutôt pour la remise à jour de l’évaluation environnementale stratégique réalisée en 2007 à l’ouest de Terre-Neuve-et-Labrador et pour des consultations publiques. La Coalition Saint-Laurent dénonce l’incohérence de cette décision, qui ne prévoit pas suspendre le projet le temps de récolter les résultats, et la vision fragmentée de la gestion des eaux du golfe du Saint-Laurent.

    En réponse aux nombreuses demandes du renvoi du projet d’exploration du gisement pétrolier et gazier Old Harry dans le golfe du Saint-Laurent devant une commission fédérale d’examen, le ministre de l’Environnement Peter Kent opte pour la remise à jour de l’évaluation environnementale stratégique (ÉES) réalisée par la province de Terre-Neuve-et-Labrador en 2007 sur la zone côtière à l’ouest de cette province. Cette tâche devrait inclure des consultations publiques approfondies pour répondre aux préoccupations en ce qui concerne les risques environnementaux. Elle devrait être poursuivie et achevée par l’Office Canada-Terre-Neuve-et-Labrador des hydrocarbures extracôtiers (l’Office) sous forme d’un examen préalable du projet Old Harry. Le ministre a fait connaître sa décision dans une lettre adressée à l’Office le 15 août 2011.

    La demande d’une commission d’examen fédérale impartiale avait été émise par la Coalition Saint-Laurent au mois de juin 2011 en vertu de la Loi canadienne sur l’évaluation environnementale. Elle avait été accompagnée par la recommandation de l’Office, suite à la mobilisation du public et du nombre important de mémoires déposés.

    Une décision jugée incohérente et un moratoire exigé

    Dans un communiqué émis le 16 août 2011, la Coalition Saint-Laurent dénonce l’incohérence du ministre qui commande cette mise à jour de l’ÉES, sans toutefois mettre un frein au projet de forage sur le site d’Old Harry jusqu’à ce que les conclusions de l’ÉES soient connues. « Un moratoire doit être décrété sans délai jusqu’au terme du processus de l’ÉES qui sera menée du côté de Terre-Neuve, tout comme celui au Québec qui ne peut être levé avant les conclusions de l’ÉES », déclare Danielle Giroux, présidente d’Attention FragIles et porte-parole de la Coalition.

    Il est à rappeler que la compagnie Corridor Ressources Inc. projette de réaliser un premier forage exploratoire dès 2012 et qu’elle réalise actuellement une étude d’impact du projet Old Harry, processus dénoncé par la Coalition qui réclamait une commission d’examen composée d’experts indépendants. Le gisement Old Harry se situe à cheval sur la frontière entre le Québec et Terre-Neuve-et-Labrador, à 80 km des îles de la Madeleine. Dans la partie québécoise, une ÉES est en cours et un moratoire pour toute activité pétrolière en vigueur jusqu’en 2012.

    La démarche proposée suscite des questions

    Dans sa lettre à l’Office, le ministre Kent se dit certain que l’ÉES actualisée pour la partie terre-neuvienne et l’ÉES réalisée actuellement par le gouvernement du Québec « produiront un ensemble de données exhaustif sur les conditions environnementales dans la zone pertinente du golfe du Saint-Laurent ». La Coalition, dans son communiqué, réagit en posant des questions, pointant le fait que le ministre « perpétue la vision fragmentée du golfe alors que les problèmes environnementaux et la pollution ne reconnaissent pas les frontières et peuvent toucher les cinq provinces côtières ».

    « Comment seront coordonnées l’ÉES terre-neuvienne promise par Kent et l’ÉES menée présentement par le Québec? À quand une véritable ÉES tenant compte de l’impact cumulatif de cette industrie sur l’ensemble du golfe? Est-ce que les consultations publiques approfondies promises par le ministre Kent permettront d’entendre les préoccupations exprimées par l’ensemble des communautés côtières du golfe? La démarche proposée par le ministre Kent laisse de nombreuses questions sans réponses qui seront déterminantes pour la crédibilité de l’ensemble de la démarche », déclare Sylvain Archambault, de la Société pour la nature et les parcs du Canada (SNAP Québec).[Coalition Saint-Laurent, CBC News, TVCK]

    Pour en savoir plus:

    Sur le site de la Coalition Saint-Laurent : Old Harry: la Coalition dénonce l’incohérence du ministre Kent