Bp935

Rorqual commun

ligne décoration
  • Numéro d’identification

    Bp935

  • Sexe

    Inconnu

  • Naissance

    Hiver 2006-2007

  • Connu depuis

    2007

Ses traits distinctifs

Il y a une marque blanche sur son flanc droit, une encoche sur la base de sa dorsale ainsi qu’un léger changement d’angle dans sa courbe.

Dorsale. © GREMM
© GREMM
Dorsale
Dorsale. © GREMM

Son histoire

Le rorqual commun Bp935 est arrivé pour la première fois dans l’estuaire du Saint-Laurent durant l’été 2007, en compagnie de sa mère, la fameuse Capitaine Crochet. Véritable vedette du parc marin, Capitaine Crochet a marqué les esprits par sa ponctualité, sa fidélité et sa grande fertilité. Depuis sa première identification en 1994 jusqu’à son empêtrement tragique et sa disparition en 2013, cette femelle rorqual commun a été aperçue presque chaque été dans l’estuaire, comptant souvent parmi les premiers arrivés. On lui attribue au moins trois veaux, dont le fameux Bp955 dit «Ti-Croche», né en 2009, et qui se trouve donc être le petit frère ou la petite sœur de Bp935.

Malgré cet héritage familial lié à l’estuaire, Bp935 n’est pas aperçu dans le Saint-Laurent pendant 12 ans, avant d’être à nouveau identifié en 2019, puis en 2020. Où est-il allé entretemps ? Mystère ! Les migrations des rorquals communs sont encore mal connues. Mais les années ont marqué sa peau : sa dorsale arbore désormais une importante encoche sur sa face postérieure, et, en 2020, on lui découvre une cicatrice sur le flanc droit qui n’était pas là l’année passée. Après tant d’années et de changements, ce sont finalement ses chevrons et les motifs sur son pédoncule qui ont permis aux chercheurs de le reconnaitre.

Historique des observations dans l’estuaire

2007
2008
2009
2010
2011
2012
2013
2014
2015
2016
2017
2018
2019
2020

Années pendant lesquelles l’animal n’a pas été observé Années pendant lesquelles l’animal a été observé