Les rorquals à bosse se rendent dans les eaux chaudes des Caraïbes pour donner naissance, tandis que les baleines noires de l’Atlantique Nord mettent bas dans les eaux du sud des États-Unis. Déjà, six baleineaux baleines noires de l’Atlantique Nord ont été repérés au large de la Floride. Plusieurs autres pourraient être observés, puisque la saison des naissances pour cette espèce s’étend jusqu’au mois de mars.

D’autres espèces de mammifères marins sont bien adaptées au milieu glacial : les phoques. Chaque espèce de phoques a ses propres particularités pour la mise bas. Pour les phoques gris, ces phoques imposants au museau rappelant celui d’un cheval, la saison des naissances s’étend de la fin décembre au début février. Elle est donc sur le point de se terminer.

En ce moment, des milliers de phoques gris sont réunis sur l’ile de Sable, au large de l’Île-du-Prince-Édouard. Cette ile est la plus grande aire de reproduction de cette espèce au Canada. Une partie de la population de l’Atlantique Nord-Ouest donne naissance sur les glaces du golfe du Saint-Laurent. Toutefois, les chercheurs de Pêches et Océans Canada qui suivent les phoques gris constatent qu’en raison de la diminution de la couverture de glace, de plus en plus de phoques vont mettre bas sur les iles avoisinantes et aussi sur l’ile de Sable et dans le sud-ouest de la Nouvelle-Écosse.

La glace ne sert pas seulement à la mise bas. Elle permet à la femelle de prendre soin de son petit et de l’allaiter durant deux semaines. Pendant cette période, le petit phoque gris doublera son poids. Le blanchon — c’est le nom du petit du phoque, comme baleineau est le nom du petit de la baleine — effectuera aussi sa première mue au cours des trente premiers jours de leur vie. Le pelage blanc deviendra une fourrure grise, dense et imperméable, qui leur permettra de plonger et de se nourrir seuls. Déjà, les blanchons phoques gris se préparent à prendre la mer. Peut-être les croiserons-nous cet été dans le Saint-Laurent?

Bientôt, les femelles phoques du Groenland et phoques à capuchon commenceront à donner naissance. Dans l’estuaire, les phoques communs donneront naissance au printemps. Les premiers de mois de vie sont critiques pour les jeunes phoques. Si vous en croisez un sur le rivage, laissez-lui toutes les chances de se reposer en maintenant vos distances.

Observations de la semaine - 30/1/2020

Marie-Ève Muller

Marie-Ève Muller s’occupe des communications du GREMM depuis 2017 et est porte-parole du Réseau québécois d'urgences pour les mammifères marins (RQUMM). Comme rédactrice en chef de Baleines en direct, elle dévore les recherches et s’abreuve aux récits des scientifiques, des observateurs et observatrices. Issue du milieu de la littérature et du journalisme, Marie-Ève cherche à mettre en mots et en images la fragile réalité des cétacés.

Articles recommandés

Un petit petit rorqual

Côte à côte, deux petits rorquals nagent devant la pointe Noire, à Baie-Sainte-Catherine. L'un d'eux est nettement plus petit que…

|Observations de la semaine 6/5/2021
Un groupe de marsouins communs

Déjà des marsouins!

On les attend habituellement à la fin juin. Mais déjà, au moins deux marsouins communs ont été observés au large…

|Observations de la semaine 28/4/2021

Sous le ventre des cétacés, et sous le poil des phoques

Le 15 avril, un résident saisonnier de Pointe-des-Monts profite du temps doux de ce mois d’avril pour ouvrir son chalet…

|Observations de la semaine 21/4/2021