Après des bélugas explorateurs qui se sont avancés jusqu’à la baie des Ha! Ha! la semaine dernière, c’est au tour des rorquals à bosse de faire parler d’eux cette semaine pour leurs aventures. D’abord, ils se sont approchés de l’embouchure du Saguenay, puis deux individus ont remonté le fjord, allant jusqu’à dépasser l’île Saint-Louis le vendredi 22 juillet! Explorent-ils eux aussi de nouveaux horizons?

Le naturaliste et photographe animalier Renaud Pintiaux était en bateau et a eu la chance de les suivre presque toute la journée. « Des pectorales dans les airs frappant la surface, écrit-il en décrivant le comportement des baleines dans les eaux saumâtres du fjord. Et ce n’est pas tout: il y a eu quelques sauts incroyables dans les airs (breach) durant la journée. Puis vers 20h, les voilà reparties vers l’embouchure du Saguenay.»

Le dimanche 24 juillet, c’est également trois de ces incroyables baleines à fanons qui ont montré le bout de leur nageoire dorsale et caudale… à Cap-à-l’Aigle à La Malbaie! « On voit souvent des petits rorquals et des phoques communs cette année, raconte un plaisancier. Ça fait quelques fois que je vois de grands souffles, mais là, pas de doute, c’est vraiment des rorquals à bosses. Ils étaient vraiment proches et on pouvait même les voir du quai. » Quelques marsouins se promènent également à proximité, et un béluga a aussi été aperçu au large.

Une « escorte » de baleines 

À Franquelin, la présence de trois rorquals à bosse a aussi été remarquée le 24 juillet. Alors qu’ils nageaient à proximité de la rive, ils étaient entourés par une quinzaine de petits rorquals et une centaine de marsouins communs. « On avait l’impression qu’ils les escortaient, raconte un enthousiaste des mammifères marins, il devait surement y avoir beaucoup de nourriture ! »

Si on remonte graduellement la route des baleines vers l’est, les observations sont toutes aussi intéressantes les unes que les autres. Deux rorquals à bosse ont été observés à Godbout, frappant la surface de l’eau avec leur nageoire caudale. À Gallix, un petit rorqual est aperçu par un kayakiste, nageant à proximité. Des phoques sont remarqués à Sheldrake, s’alimentant à une centaine de mètres du rivage de l’anse à Ernest. À Blanc-Sablon, quelques épaulards sont aperçus à partir du Bella Desgagnés. En effet, le plus gros des dauphins est parfois présent dans le golfe du Saint-Laurent, même si les observations sont rares. Dans l’Atlantique Nord, les épaulards semblent peu nombreux et dispersés. Ils sont reconnaissables à leur grande nageoire dorsale, située au milieu de leur dos.

 

Ce ne sont cependant pas les seuls dauphins à avoir été observés cette semaine! De l’autre côté du golfe du Saint-Laurent, en Gaspésie, on signale les premiers dauphins à flancs blancs de l’Atlantique de la saison. Ces nageurs rapides ont été aperçus dans la baie de Gaspé. Quelques rorquals à bosse, petits rorquals, marsouins communs et phoques gris fréquentent aussi le secteur. Il y aurait aussi possiblement un requin-pèlerin, sans compter les nombreuses méduses à crinière de lion au niveau de Penouille.

Du mouvement dans l’estuaire

Alors que des breachs de petits rorquals sont observés au niveau de Grande Vallée, d’autres circulent à Tadoussac. De plus, certains s’alimentent à Baie-Sainte-Catherine. « Je vois souvent deux petits rorquals en alimentation de surface, raconte un passionné des cétacés, à marée basse juste devant le quai à Baie-Sainte-Catherine. Toujours au même endroit, mais à l`ouest de la Pointe-aux-Alouettes. Encore à marée basse, une cinquantaine de phoques se font dorer sur les rochers pendant deux bonnes heures. »

Aux Escoumins, quelques rorquals à bosse, petits rorquals, marsouins communs et phoques gris sont observés régulièrement. Il ne faut pas non plus oublier les bélugas, qui circulent dans le Saguenay entre Baie-Saint-Marguerite à Sacré-Cœur et Pointe-Noire à Baie-Sainte-Catherine.

Où sont les baleines cette semaine? La carte des observations

Ces données ont été rapportées par notre réseau d’observatrices et observateurs. Elles donnent une idée de la présence des baleines et ne représentent pas du tout la répartition réelle des baleines dans le Saint-Laurent. À utiliser pour le plaisir!

Cliquez sur les icônes de baleine ou de phoque pour découvrir l’espèce, le nombre d’individus, des informations supplémentaires ou des photos de l’observation. Pour agrandir la carte, cliquez sur l’icône du coin supérieur droit. La carte fonctionne bien sur Chrome et Firefox, mais pas aussi bien sur Safari.

Pour faire apparaitre la liste des observations, cliquez sur l’icône du coin supérieur gauche

Vous souhaitez partager vos observations et contribuer à la science citoyenne? Utiliser l’outil de saisie d’observations de mammifères marins.

Observations de la semaine - 28/7/2022

Andréanne Forest

Andréanne Forest est rédactrice en chef de Baleines en direct depuis mai 2022. Après des études en environnement et en biologie, elle se tourne vers la communication scientifique dans l’objectif de rendre la science à la fois accessible et amusante. Andréanne souhaite mettre en lumière la démarche d’acquisition de connaissance tout en transmettant le désir d’apprendre.

Articles recommandés

Visites exceptionnelles dans l’estuaire

C’est la surprise générale cette semaine lorsque non pas une, mais deux espèces en voie de disparition se sont aventurées…

|Observations de la semaine 11/8/2022

Une virée sur la route des baleines

Entre Tadoussac et Kegaska, la route 138 trace un parcours sur la Côte-Nord sur plus de 850 kilomètres. Parsemée de…

|Observations de la semaine 4/8/2022
Béluga du Saint-Laurent

Des bélugas explorateurs

Les bélugas ont fait parler d’eux cette semaine lorsqu’un groupe d’une douzaine d’individus a été observé dans la baie des Ha! Ha!, au Saguenay, lundi dernier, le 18 juillet. Le jour…

|Observations de la semaine 21/7/2022