BpJAM est le bateau pneumatique du GREMM. Il est dédié au programme de recensement photographique des grands rorquals du parc marin. Trois matins par semaine, il sillonne différents secteurs du parc à la recherche des baleines. Les photos et données recueillies permettent de produire des indices d’abondance pour mesurer la présence des baleines d’année en année. Elles permettent aussi de poursuivre les histoires individuelles des baleines connues (Portraits de baleines).

Il faut être patient pour trouver les baleines en ce moment. C’est dans le secteur au large des Escoumins que nous rencontrons nos premiers grands rorquals. Nos efforts aujourd’hui se concentraient sur les rorquals communs et les rorquals bleus. Encore une fois les conditions étaient loin d’être idéales pour la photo-identification, mais nous avons tout de même été chanceux. Nous avons photographié un rorqual bleu qui montrait systématiquement la queue en plongeant. D’ailleurs il s’agit du même animal que nous avions photographié plus tôt dans la semaine, et sur les quatre séquences de ventilations où nous avions pu l’observer, il n’avait jamais montré la queue. Surprenant: habituellement, le fait de sortir la queue au moment de plonger est une caractéristique individuelle chez le rorqual bleu; ceux qui le font le font pratiquement toujours.

Au cours de notre retour nous avons également croisé deux rorquals à bosses et un rorqual commun qui ressemble beaucoup à Orion, mais les conditions météo nous ont empêchés d’avoir des photos de qualité suffisante pour le confirmer.

En mer aujourd’hui: Patrick Bérubé et Timothée Perrero

Carnet de terrain - 19/9/2013

Équipe du GREMM

Dirigée par Robert Michaud, directeur scientifique, l’équipe de recherche du Groupe de recherche et d’éducation sur les mammifères marins (GREMM) étudie en mer les bélugas du Saint-Laurent et les grands rorquals (rorqual à bosse, rorqual bleu et rorqual commun). Le Bleuvet et le BpJAM quittent chaque matin le port de Tadoussac pour récolter de précieuses informations sur la vie des baleines de l’estuaire du Saint-Laurent.

Articles recommandés

Travail d’équipe pour la protection des baleines

La protection du parc marin du Saguenay–Saint-Laurent relève d’un travail d’équipe. La recherche permet de connaître les enjeux liés au…

|Carnet de terrain 13/10/2022

Récupération d’une carcasse de Dauphin à flancs blancs à Rimouski

Lundi, le 5 septembre en début d’après-midi, la centrale d’appels du Réseau québécois d’Urgences Mammifères Marins reçoit un signalement concernant…

|Carnet de terrain 11/10/2022

Les yeux rivés sur les bélugas

Chaque été, depuis 2003, l’équipe de Parcs Canada scrute le paysage marin de la baie Sainte-Marguerite pour dénombrer les bélugas…

|Carnet de terrain 6/10/2022