Un texte d’Audrey Tawel-Thibert

Plusieurs observations de marsouins communs sont rapportées ces derniers temps. Plus petit cétacé du Saint-Laurent, le marsouin commun a la longévité la plus courte de tous, soit entre 10 et 13 ans. Il vit cependant sa vie intensément, surtout au niveau de la reproduction.

Quelques faits surprenants : les femelles peuvent être lactantes et gestantes à la fois, leur permettant de donner naissance tous les ans. Les mâles pratiquent la compétition par le sperme – leurs testicules atteignent ainsi jusqu’à 7% de la masse corporelle de l’animal en période de reproduction, soit 3 kg pour un poids total de 45 kg environ. La rivalité entre mâles se concrétise en une production élevée de semence. Les marsouins sont aussi polygynes, c’est-à-dire qu’ils s’accouplent avec plusieurs femelles, et vont introduire en elles de grandes quantités de sperme, éjectant du même coup une partie de celui des autres mâles.

Gardez l’œil ouvert : c’est le temps des naissances… pas seulement pour les bélugas, mais aussi chez les marsouins communs – plus particulièrement au début de l’été. Des gens auraient d’ailleurs observé récemment des paires constituées de mères et de jeunes.

Actualité - 14/7/2017

Collaboration Spéciale

Articles recommandés

Consultation publique sur le bruit marin: exprimez-vous!

Le ministère des Pêches et des Océans du Canada organise une consultation publique relative à l’impact des bruits dans les…

|Actualité 20/10/2020

Hybride rorqual commun-rorqual bleu: un nouvel enjeu pour la conservation ?

L’existence des hybrides issus du croisement entre les deux plus gros animaux du monde — soit le rorqual commun et…

|Actualité 28/9/2020

Semaine de la culture scientifique: la biodiversité à célébrer!

Avez-vous pris récemment quelques minutes pour observer un coin de verdure dans votre quartier? Si vous tentiez de compter les…

|Actualité 22/9/2020