Un texte d’Audrey Tawel-Thibert

Plusieurs observations de marsouins communs sont rapportées ces derniers temps. Plus petit cétacé du Saint-Laurent, le marsouin commun a la longévité la plus courte de tous, soit entre 10 et 13 ans. Il vit cependant sa vie intensément, surtout au niveau de la reproduction.

Quelques faits surprenants : les femelles peuvent être lactantes et gestantes à la fois, leur permettant de donner naissance tous les ans. Les mâles pratiquent la compétition par le sperme – leurs testicules atteignent ainsi jusqu’à 7% de la masse corporelle de l’animal en période de reproduction, soit 3 kg pour un poids total de 45 kg environ. La rivalité entre mâles se concrétise en une production élevée de semence. Les marsouins sont aussi polygynes, c’est-à-dire qu’ils s’accouplent avec plusieurs femelles, et vont introduire en elles de grandes quantités de sperme, éjectant du même coup une partie de celui des autres mâles.

Gardez l’œil ouvert : c’est le temps des naissances… pas seulement pour les bélugas, mais aussi chez les marsouins communs – plus particulièrement au début de l’été. Des gens auraient d’ailleurs observé récemment des paires constituées de mères et de jeunes.

Actualité - 14/7/2017

Collaboration Spéciale

Articles recommandés

Découverte d’une nouvelle espèce de baleine

L’observation sur le terrain n’est pas la seule manière de découvrir de nouvelles espèces animales. Grâce à des analyses en…

|Actualité 29/11/2021

Le projet « Fenêtre sur les bélugas » reçoit une aide de 600 000$ du gouvernement du Québec

Le lundi 15 novembre 2021 à 14h30, se tenait à Cacouna une conférence de presse soulignant le soutien financier du…

|Actualité 12/11/2021

Les baleines noires de l’Atlantique Nord, ces réfugiées climatiques

Les baleines noires de l’Atlantique Nord, qui ne comptent plus qu’environ 350 individus sur la planète, se trouvent présentement en…

|Actualité 8/11/2021