Un texte d’Audrey Tawel-Thibert

Plusieurs observations de marsouins communs sont rapportées ces derniers temps. Plus petit cétacé du Saint-Laurent, le marsouin commun a la longévité la plus courte de tous, soit entre 10 et 13 ans. Il vit cependant sa vie intensément, surtout au niveau de la reproduction.

Quelques faits surprenants : les femelles peuvent être lactantes et gestantes à la fois, leur permettant de donner naissance tous les ans. Les mâles pratiquent la compétition par le sperme – leurs testicules atteignent ainsi jusqu’à 7% de la masse corporelle de l’animal en période de reproduction, soit 3 kg pour un poids total de 45 kg environ. La rivalité entre mâles se concrétise en une production élevée de semence. Les marsouins sont aussi polygynes, c’est-à-dire qu’ils s’accouplent avec plusieurs femelles, et vont introduire en elles de grandes quantités de sperme, éjectant du même coup une partie de celui des autres mâles.

Gardez l’œil ouvert : c’est le temps des naissances… pas seulement pour les bélugas, mais aussi chez les marsouins communs – plus particulièrement au début de l’été. Des gens auraient d’ailleurs observé récemment des paires constituées de mères et de jeunes.

Actualité - 14/7/2017

Collaboration Spéciale

Articles recommandés

Appel aux plaisanciers : contribuez à la recherche

Comme des milliers d’autres plaisanciers, vous profitez de la température clémente des jours d’été pour naviguer dans le parc marin…

|Actualité 6/8/2020

Concours bulles de science : À vos crayons pour la biodiversité!

Cette année encore, Sciences pour tous organise le concours de bandes dessinées Bulles de science dans le cadre de la…

|Actualité 2/8/2020

Ouverture du Centre d’interprétation des mammifères marins agrandi!

Après des mois de travaux, un chantier interrompu par les mesures de lutte à la propagation de la COVID-19 et…

|Actualité 30/7/2020